vendredi, 29 mars 2013. 22:15

P.K. Subban est le meilleur jeune joueur que j’ai vu au cours des 10 dernières années. Plus le niveau d’intensité augmente dans un match, plus le sien va augmenter aussi.

À 23 ans, il a joué 30:39 contre les Bruins de Boston, mercredi dernier. S’il garde une bonne attitude, il va devenir un grand défenseur dans la LNH. Je le compare à Brent Burns que j’ai connu au Minnesota lorsque j’étais entraîneur adjoint avec le Wild. Burns est maintenant âgé de 28 ans et il a paraphé un contrat qui lui rapporte maintenant plus de cinq millions par saison. Au même âge, P.K. est bien meilleur que lui.

Subban est solide défensivement. Il peut jouer contre n’importe quel trio et il évolue sur l’avantage numérique. On doit donner du crédit à Michel Therrien pour bien diriger son jeune joueur. Il a fait comprendre deux choses bien importantes à Subban. Premièrement, qu’il devait être un joueur d’équipe et que deuxièmement, il devait être moins exubérant. Il a tellement de potentiel. Il m’impressionne au plus haut point.

L’an dernier, sa réputation n’était pas tellement bonne. Aujourd’hui, je ne peux pas concevoir que P.K. ne figurerait pas parmi les 20 meilleurs défenseurs si on faisait un sondage auprès des joueurs de la LNH. Ça ne ferait aucun sens. Selon moi, il est actuellement parmi les 10 meilleurs de la ligue.

L’organisation évalue ses jeunes joueurs

Dans le cas de Gabriel Dumont, il a donné ce qu’il avait à donner. Par contre, il doit améliorer sa rapidité d’exécution. Lorsque tu as un petit gabarit, tu dois faire tout plus rapidement. Néanmoins, on a vu qu’il avait du cœur au ventre.

Jarred Tinordi a été retourné dans la Ligue américaine parce qu’il a tendance à courir partout. Quand tu évolues à la position de défenseur, tu dois analyser les situations. Il est encore jeune et autour du filet, il se perd un peu. En raison de sa vision du jeu, il a tendance à se sortir de situations où il ne devrait pas.

Je trouve que le Canadien a une bonne stratégie. Il reste moins d’une semaine avant la date limite des transactions. L’organisation veut voir exactement ce que les jeunes peuvent faire. L’équipe a Tomas Kaberle en réserve et elle sait ce qu’il va donner.

En début de saison, c’est certain qu’il n’aurait pas rappelé Nathan Beaulieu. Je sais que depuis un mois et demi, il joue beaucoup mieux. La deuxième vague de l'avantage numérique est patrouillée par Francis Bouillon et Josh Gorges. Le Tricolore a un jeune dans les mineures. On l’a repêché parce qu’il a un talent offensif. J’ai su qu’il s’était amélioré défensivement, qu’il travaillait plus fort et qu’il avait une meilleure attitude.

Je trouve que c’est bon de leur donner temps en temps un petit bonbon. Ça encourage aussi tous les jeunes de l’organisation. Ces récents rappels permettent aussi de voir ce qu’ils peuvent faire au niveau de la Ligue nationale. L’organisation a une vision à long terme. Quand elle les rappelle, la direction voit leurs lacunes. Lorsqu’ils sont cédés à Hamilton, ils doivent travailler sur ces lacunes pour s’améliorer.

La date limite approche

D’ici à la date limite des transactions, ça va bouger. À savoir s’il y aura beaucoup d’action, je ne le sais pas. Deux des joueurs les plus convoités, Brenden Morrow et Jarome Iginla, ont déjà changé d’adresse. Le nom de Ryane Clowe circule beaucoup en ce moment. Pittsburgh a pris une longueur d’avance sur tout le monde en transigeant cette semaine.

Néanmoins, je serais surpris que le Canadien effectue beaucoup de changements. Le retour de Brandon Prust est imminent. Lorsque Rene Bourque sera aussi de retour, l’attaque du CH sera en bonne posture. La formation de Michel Therrien aurait surtout besoin d’un défenseur défensif qui frappe. Avec l’alignement que le Canadien a en ce moment, il peut très bien se tirer d’affaire. Je continue de croire que Marc Bergevin a une bonne philosophie Il ne sacrifiera pas tout pour un joueur de location.

*Propos recueillis par Christian L-Dufresne

À lire également :

Toutes les chroniques de Mario Tremblay