mercredi, 8 janv. 2014. 22:02

PHILADELPHIE - Le Canadien a possiblement disputé son pire match de la saison à Philadelphie et les Flyers ont remporté une victoire de 3-1 sans trop souffrir.

Sean Couturier, Zac Rinaldo et Michael Raffl ont marqué les buts des vainqueurs, tous sur des passes d'Andrej Meszaros. La réplique du Tricolore (25-15-5) est venue du bâton de Tomas Plekanec, son 14e de la saison en désavantage numérique.

Même si le total des lancers a été le même en première - neuf de chaque côté -, les Flyers ont complètement dominé et se sont forgé une avance de 2-0.

Couturier a d'abord inscrit les Flyers (23-17-4) à la marque après 6:27 de jeu. L'attaquant a sauté sur le retour de lancer de Meszaros avant de déjouer Peter Budaj, qui a laissé savoir sa façon de penser à l'officiel, mécontent qu'on ait laissé passer un contact de Vincent Lecavalier à son endroit.

Rinaldo a fait 2-0 à 14:39. Après être entré en zone adverse, il a décoché un tir de loin, mais la défense du Tricolore a tardé à récupérer la rondelle, si bien que le robuste attaquant a repris son propre retour. Son revers faible a dévié sur Lars Eller avant de déjouer Budaj, qui ne pouvait rien sur le jeu.

« Je crois que nous avons connu un bon début de match. Nous étions les agresseurs et nous avons eu de bonnes occasions de marquer, a analysé l'entraîneur-chef, Michel Therrien. De leur côté, ils ont été très opportunistes: ils ont eu deux chances de marquer et ont marqué à chaque fois.

« Ce qui nous tué ce soir, c'est notre inefficacité en avantage numérique (0 en 4). On n'a pas eu une seule chance de marquer en avantage numérique. »

Les Flyers ont inscrit un troisième but d'affilée à mi-chemin en deuxième, quand Raffl a saisi un retour de lancer devant Budaj et profité de la circulation lourde pour le déjouer.

Le Canadien a privé Steve Mason d'un jeu blanc en fin de deuxième, pendant une pénalité à Michaël Bournival. Plekanec a profité d'un beau jeu de Brian Gionta en zone neutre, qui a soutiré le disque à un adversaire avant de s'amener à deux contre un. Après avoir accepté la passe de son capitaine, Plekanec a marqué le cinquième but du Tricolore en désavantage cette saison d'un tir du poignet. C'est la septième fois que les Flyers se font prendre avec l'avantage numérique.

Plekanec et Gionta ont ainsi récolté un point dans un troisième match consécutif: un quatrième (1-3-4) pour Plekanec, tandis que Gionta a amassé une troisième aide.

Si ce but aurait pu relancer le CH, il a toutefois dû se défendre à court d'un joueur en début de troisième, puisque P.K. Subban a écopé d'une pénalité en toute fin de période pour rudesse. Ce geste n'a pas été apprécié par l'entraîneur-chef Michel Therrien, qui l'a cloué au banc jusqu'à ce que Lecavalier n'écope d'une pénalité pour rudesse à 13:08 de la troisième. Une décision surprenante quand on sait que son équipe manque cruellement d'attaque par les temps qui courent.

Il s'agit là d'une décision surprenante quand on sait que son équipe manque cruellement d'attaque par les temps qui courent, mais Therrien estime que le message à lancer à Subban était plus important que de l'utiliser pour tenter de revenir dans le match.

« C'était une très mauvaise punition, a-t-il dit. Le concept d'équipe est très important. Ça, on ne changera jamais, jamais de ça. »

Au final, le Tricolore n'aura lancé que 20 fois vers le filet de Mason, dont seulement cinq en troisième. Budaj a fait face à 27 tirs.

Jamais facile de gagner à Philadelphie
Prust donne une leçon à Rinaldo
« Une très mauvaise punition de Subban »
Une rencontre à oublier pour le CH
En son et images : Canadiens-Flyers