OTTAWA – Grâce à une explosion de huit buts, dont quatre en première période, le Canadien a mérité une deuxième victoire de suite pour la première fois de la saison.

 

La troupe de Claude Julien l’a donc emporté 8-3 dans le premier match d’une série de quatre sur des patinoires adverses et elle devenue seulement la deuxième équipe à vaincre les Sénateurs d’Ottawa en temps réglementaire cette saison.

 

Le Canadien (4-7-1) a ainsi récolté trois victoires depuis quatre parties et il sera intéressant d’observer l’effet de ce triomphe convaincant.


« On en a marqué cinq au match précédent aussi, ça s’en vient de ce côté. On réalise  quand même qu’on a beaucoup de chemin à parcourir avec le trou qu’on s’est creusé », a commenté Julien qui ne voulait pas trop s’emballer.

 

Ça veut également dire que Julien et ses adjoints n’ont pas commis une erreur en envoyant de manière audacieuse Al Montoya – et non Carey Price - devant le filet pour amorcer cette séquence.

 

« Je suis vraiment content pour lui, il avait joué tellement un bon match à Los Angeles, il aurait mérité un meilleur sort. De venir gagner un gros match contre un rival de division, c’est important et ça donne un bon boost », a admis l’entraîneur.

 

Le départ n’augurait rien de bon alors qu’Ottawa a touché la cible dès la 21e seconde. Mais les coéquipiers de Montoya ont rebondi et ils ont permis ce résultat victorieux en accomplissant leur meilleure production offensive du calendrier.

 

Charles Hudon a inscrit ses deux premiers buts en carrière dans la LNH et les deux valaient presque l’attente considérant leur beauté.

 

« C’est gros et pas juste pour moi, pour ma famille aussi », a confié Hudon avec un sourire radieux avant d’aller rejoindre ses proches. 

Les manchettes des experts

 

« On a bien travaillé dans ce match, on méritait ces buts, on a travaillé fort pour récupérer les rondelles et on a imposé beaucoup de pression sur leurs défenseurs », a-t-il ajouté. 

 

Max Pacioretty, Artturi Lehkonen, Alex Galchenyuk et Brendan Gallagher ont enfilé les autres face à Craig Anderson qui a été battu six fois sur les quinze premiers lancers du camp montréalais. En première période, Anderson a concédé plus de buts (quatre) qu’il a effectué d’arrêts (trois).

 

Mike Condon a été envoyé en relève à Anderson pour la troisième période et il a cédé face à Tomas Plekanec et Lehkonen qui n’avait pas encore fait bouger les cordages cette saison.

 

« C’est agréable pour eux, ils avaient bien joué jusqu’à présent. Ce sont deux bons joueurs, on savait que ça s’en venait. Je suis content de les voir marquer », a avoué Shea Weber à propos de Hudon et Lehkonen.

La confiance revient peu à peu chez le Tricolore

 

Il s’agissait du 100e match de Condon dans la LNH et la première apparition contre l’équipe qui a lui a donné sa première chance.

 

Mais Anderson n'a pas été le seul à peiner. En effet, aussi étonnant que ça puisse paraître, le capitaine Erik Karlsson a terminé sa soirée avec un différentiel de -6. Non seulement il a été sur la glace pour six buts de l’adversaire, mais il a commis quelques bourdes coûteuses.

 

Les protégés de Guy Boucher avaient tout de même réduit l’écart à 4-3 avec le deuxième de DiDomenico à 10 :34 de la période médiane, mais Galchenyuk et Gallagher ont riposté avant la fin de cet engagement.

 

« C’est une performance globale qui n’était pas assez bonne, je vais assumer le blâme pour ça. L’équipe doit être mieux préparée et plus prête. On va trouver ce qui clochait. On était vraiment off dans ce match. On ne méritait pas du tout de l’emporter », a déclaré Boucher.

La chimie s'installe chez le Canadien

 

Pourtant, les Sénateurs (5-2-5) avaient pris les commandes dès la 21e seconde avec l’aide d’un but de Tom Pyatt. Ryan Dzingel et Chris DiDomenico – qui continue de surprendre – ont aussi déjoué Montoya.

 

À mi-chemin en première période, le pointage était déjà de 2 à 2. C’est alors que Lehkonen a profité d’une superbe passe de Jonathan Drouin pour marquer et lancer son équipe pour de bon.

 

En vertu de ce résultat, le CH a terminé le premier mois de sa saison avec une fiche de 4-7-1 et il a eu le dessus lors de ses quatre plus récents affrontements contre les Sens.  

 

Ottawa a dû se débrouiller sans Bobby Ryan, Kyle Turris et Mark Borowiecki pour ce rendez-vous. À la suite de cette défaite, les Sénateurs doivent se contenter d’un dossier de 2-2-4 devant leurs partisans.  

 

Le Canadien poursuivra sa séquence loin du Centre Bell jeudi en visitant le Wild du Minnesota. Par la suite, il se rendra jouer sur la patinoire des Jets de Winnipeg, samedi, et des Blackhawks de Chicago, dimanche. 

 

ContentId(3.1251863):Un effort incroyable, un but de toute beauté!
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1251871):Lehkonen insiste et marque son 2e!
bellmedia_rds.AxisVideo

 

ContentId(3.1251865):Plekanec se fait un beau cadeau d'anniversaire!
bellmedia_rds.AxisVideo

 

ContentId(3.1251861):Galchenyuk offre le poulet gratuit aux partisans!
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1251842):Charles Hudon y prend goût!
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1251841):Au tour de Lehkonen d'ouvrir son compteur
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1251834):Encore un début de match à oublier
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1251839):Un début de match complètement fou!
bellmedia_rds.AxisVideo
Le Canadien amorce son voyage à Ottawa