mercredi, 30 sept. 2009. 20:53

Nous avons reçu notre bague de la coupe Stanley mardi et elle est écoeurante! C'est vraiment représentatif de la grande classe de Mario Lemieux et les gars étaient très excités de vivre ce moment.

Au moment d'écrire ces lignes, je la porte à un doigt et je la trouve superbe. Nous avons vécu ce moment lors d'une soirée organisée avec tous les joueurs de l'équipe et leur femme ainsi que les propriétaires, les investisseurs et les cadres de l'organisation. La soirée comprenait un souper, un cocktail et une petite présentation. Ensuite, ils nous ont donné les bagues un joueur à la fois.

Laissez-moi vous décrire ce petit bijou sans vouloir abuser des jeux de mots. Sur le dessus, on retrouve le logo des Penguins avec une coupe Stanley et la mention : «Stanley cup champions». Ensuite, notre nom est inscrit sur un côté avec les équipes que nous avons éliminées et le nombre de parties comme 4-2 Philadelphie, 4-3 Washington… On peut également apercevoir notre numéro de ce côté.

De l'autre côté, trois coupes Stanley en diamants sont présentes pour les conquêtes de 1991, 1992 et 2009. Celle de 2009 occupe bien sûr une place plus imposante.

Évidemment, ce n'est pas une bague que je pourrai porter très souvent puisqu'elle est très grosse. Mais je pourrai la porter lors d'événements importants comme un mariage. En tout cas, je ne la porterai pas seulement pour aller souper au restaurant. Je vais la réserver pour des occasions spéciales comme une visite dans une école afin de la montrer aux enfants.

Enfin de retour sur la patinoire

Assez parlé de la bague, maintenant c'est le temps de discuter hockey. J'ai recommencé à patiner en solitaire mardi et je peux vous dire que ça fait du bien. J'étais déjà dans l'entourage de l'équipe avec mes coéquipiers, mais c'était le fun d'enfiler mes patins pour la première fois depuis le 12 juin.

Ma remise en forme se déroule très bien même si je ressens encore de petites douleurs à mon épaule gauche. Je respecte l'échéancier prévu donc je suis très content.

Nous amorçons notre saison vendredi face aux Rangers. Les cérémonies entourant la conquête de la coupe Stanley prendront fin lorsque la bannière sera hissée au plafond avant le début de cette rencontre.

À partir de ce moment, le mot d'ordre de notre équipe sera de s'établir comme une organisation d'élite dans la LNH. Cette saison, c'est évident que nous allons avoir une cible dans le dos à tous les matchs, mais nous sommes prêts pour ce scénario.

On s'attend à des matchs très intenses dès le début de la saison. C'est évident que les Rangers vont nous attendre de pied ferme et ils tenteront de casser notre party avec leur nouveau joueur Marian Gaborik. Ah oui, je vous rassure rapidement au sujet de Sidney Crosby; sa blessure n'est pas sérieuse et il devrait commencer l'année en forme.

Notre objectif demeure de s'améliorer durant la saison. Nous avons la chance de miser sur 18 joueurs qui ont remporté la coupe en juin et nous avons fait de bonnes acquisitions en Jay McKee, Martin Skoula, Chris Bourque et Brent Johnson.

En contrepartie, nous avons perdu Rob Scuderi, Hal Gill, Petr Sykora, Miroslav Satan, Mathieu Garon et Philippe Boucher. Scuderi représente le gros morceau qui faisait mal de perdre, mais nous sommes parvenus à le remplacer adéquatement.

Pas question de changer d'objectif

Mon coéquipier et bon ami Marc-André Fleury a déjà déclaré qu'il croit fortement en nos chances de conserver notre titre. Je dirais qu'il est encore très tôt pour juger, mais c'est notre but. Tous les joueurs et toutes les équipes de la LNH visent la coupe Stanley.

Nous avons la chance de compter sur une belle fondation et nous savons ce que ça goûte d'être l'équipe championne. Nous aimerions le refaire sauf que nous réalisons que ce ne sera pas facile.

Le Canadien a pris une bonne décision

J'approuve la décision de l'organisation du Canadien d'amorcer la saison avec trois adjoints, mais aucun capitaine. C'est une meilleure idée d'agir ainsi et de nommer le meilleur candidat en cours de route que de prendre une mauvaise décision hâtive.

Je me souviens que nous avons joué durant quelques mois sans un capitaine chez les Penguins et ça fonctionnait bien.

Mon ancien coéquipier Hal Gill, Brian Gionta et Andrei Markov devront partager le leadership avec leurs coéquipiers. Je crois que Gill fera un bon travail dans ce rôle puisqu'il est un meneur dans la chambre; ce n'est vraiment pas un mauvais choix de la part du Canadien.

Bonne saison à tous!

*Propos recueillis par Éric Leblanc