jeudi, 10 janv. 2013. 18:15

BROSSARD, Qc - On a affiché presque complet chez le Canadien à Brossard jeudi, le gardien Carey Price et le souffre-douleur Scott Gomez ayant joint le groupe.

Price a rencontré la presse après coup tandis que Gomez a fait savoir qu'il ne répondrait aux questions de la presse qu'à l'ouverture officielle du camp d'entraînement, au plus tard dimanche, dit-on.

Les défenseurs Raphaël Diaz et Tomas Kaberle, l'ailier Ryan White et le gardien Peter Budaj étaient d'autres nouveaux arrivants.

Seulement quatre joueurs manquaient à l'appel : les Russes Andrei Markov et Alexei Emelin, l'attaquant Tomas Plekanec ainsi que le défenseur sans contrat P.K. Subban. Petteri Nokelainen récupère d'une blessure au dos.

Arrivé en Amérique mercredi, en provenance de son pays, Plekanec aurait été subir des examens à l'hôpital, selon un collègue tchèque, pour une blessure aux côtes. Le vétéran joueur de centre a affirmé qu'il sera prêt à rechausser les patins sous peu.

Pour ce qui est de Markov et d'Emelin, on les attend vendredi et samedi, respectivement.

Mathieu Darche était le seul « intrus » du groupe. L'ancien attaquant du Canadien, fort impliqué dans les pourparlers entre les propriétaires et les joueurs pendant le lock-out, est à la recherche d'un contrat.

Après avoir entériné l'entente de principe, mercredi, la LNH patiente jusqu'à la conclusion du scrutin de ratification des joueurs, avant de permettre aux équipes de commencer leur camp d'entraînement et de dévoiler le calendrier de la saison écourtée.

Le défenseur Josh Gorges a dit s'attendre à ce que le processus se déroule rondement, du côté des joueurs.

S'entraînant sous la supervision du préparateur physique Jean-Philippe Hamel, qui n'est pas à l'emploi de l'équipe, les joueurs du Canadien sont déjà en mode camp d'entraînement.

Gorges s'est dit surpris de constater que les joueurs qui sont restés en Amérique pendant le conflit, comme lui, ne traînent pas de la patte par rapport à ceux qui ont évolué en Europe.

« Je m'attendais à ce que l'écart soit plus palpable, a-t-il opiné, mais s'entraîner est une chose et jouer de vrais matchs en est une autre. La situation sera différente quand on va commencer à jouer. »

Gorges a dit s'attendre à un début de saison enlevant pour les amateurs en raison des nombreuses erreurs que les équipes commettront inévitablement, le temps qu'il leur faudra avant de trouver leur rythme.