SOMMAIRE

MONTRÉAL – Le Canadien a battu les Jets de Winnipeg par la marque de 5-1 dimanche soir au Centre Bell. Montréal mène la série 3-0. Voici nos observations.

Les Vieux

On l’appelle affectueusement le trio des Vieux depuis le début de cette série. C’est plus ou moins exact puisque Joel Armia n’en est qu’à son 28e printemps, mais qu’importe. Ce que les vétérans Corey Perry et Eric Staal accomplissent aux côtés du grand Finlandais est absolument remarquable. Le Canadien a connu un autre début de match endiablé à son retour à la maison et ce sont ces infatigables larrons qui en ont donné le ton. Dès la cinquième minute, Perry et Staal ont tour à tour raté une chance de qualité devant Connor Hellebuyck, puis Perry a été récompensé pour son acharnement en déjouant finalement le gardien.

Pour Perry, c’est maintenant un point dans cinq de ses six derniers matchs. Pour Staal, qui continue d’impressionner après une saison régulière à court des attentes, c’était un quatrième point à ses quatre derniers matchs.

Le Canadien offre un autre match pratiquement sans faille

Leurs efforts ont permis au Canadien d’inscrire le premier but dans un sixième match de suite. Le Tricolore a maintenant gagné ses six derniers matchs et n’a pas tiré de l’arrière depuis 376 minutes et 14 secondes. Selon le département de statistiques de la LNH, il s’agit de la cinquième plus longue séquence du genre dans l’histoire du circuit.

Désavantage numérique assassin

Ça a été, pendant un bref moment cet hiver, la marque de commerce de cette équipe. Après les onze premiers matchs de sa saison, le Canadien avait marqué un hallucinant total de sept buts en désavantage numérique. Et puis plus rien, ou presque. Dans ses 45 matchs suivants, les spécialistes défensifs du CH n’ont marqué que deux fois à 4-contre-5.

L’arrivée des séries a coïncidé avec le retour de bonnes habitudes. Avec les deux buts marqués par Armia dimanche, le Canadien en a maintenant compté quatre à court d’un homme en dix matchs éliminatoires. C’est plus qu’il n’en a accordé (3) en pareilles circonstances. Rappel : le désavantage numérique montréalais n’a pas accordé de buts le quatrième match de la série de première ronde contre les Maple Leafs (12-en-12).

Armia a fait 3-0 à 13:41 de la deuxième période. Après avoir intercepté une mauvaise passe de Paul Statsny, qui effectuait un retour au jeu après avoir raté les deux premières parties de la série, il a filé vers la zone adverse avec Paul Byron, a conservé la rondelle et l’a brillamment logée dans la partie supérieure du filet. Josh Anderson était au cachot lorsque le Finlandais a complété la marque dans un filet désert en fin de troisième.

Lehkonen, remplaçant de luxe

Ajoutez l’insertion d’Artturi Lehkonen dans la formation à la liste des bonnes décisions prises par Dominique Ducharme au cours des dernières semaines.

Ducharme aurait très bien pu rapatrier Tomas Tatar dans son top-12 quand la blessure subie par Jake Evans a créé un vide à combler aux côtés de Phillip Danault et Brendan Gallagher. Il a plutôt opté pour Lehkonen, qui a bien fait paraître son entraîneur dimanche. Le petit numéro 62 a dirigé un total de 12 tirs en direction de Hellebuyck : six ont été bloqués par le gardien, trois ont été bloqués, deux ont raté la cible et un s’est retrouvé dans le fond du filet.

Les Jets venaient tout juste de frapper le poteau quand le trio de Danault a effectué une transition rapide vers l’autre extrémité de la patinoire. Lehkonen venait de voir ses deux partenaires cogner à la porte, sans succès, quand il a finalement poussé une rondelle libre dans les cordages.

Lehkonen a aussi été crédité de quatre mises en échec et d’un tir bloqué. Une superbe performance.

Cole cogne à la porte

Plusieurs ont reproché à Cole Caufield de s’être perdu dans la recherche du jeu parfait et d’avoir négligé son arme de prédilection – son tir – lors du premier match de la série à Winnipeg. Le jeu de la jeune recrue depuis laisse croire que son auto-évaluation était au diapason avec ces critiques.

Caufield a cadré six tirs dimanche pour un total de onze à ses deux derniers matchs. Dans le doute, le jeune franc-tireur ne se pose plus de questions et dégaine. La stratégie n’a pas encore rapporté de dividendes directes, mais s’il maintient le même volume de jeu, le cadet du Canadien célébrera son premier but des séries avant longtemps.  

Et ce n’est pas comme si son utilité n’était que proportionnelle au taux de succès de son tir dévastateur. Caufield l’a notamment prouvé en se faisant complice du but de Nick Suzuki, en avantage numérique, en troisième période. Il s’agissait de son quatrième point en huit matchs depuis son insertion dans la formation.

Petry sous observation

Jeff Petry n’a pas joué en troisième période. Alors que le discours officiel du Canadien fait état d’une blessure au haut du corps, les caméras de Sportsnet ont capté une séquence au cours de laquelle le défenseur s’est coincé un doigt dans l’un des trous taillés dans la baie vitrée pour faciliter le travail des photographes de presse.

En son absence, Brett Kulak (14:33) et Erik Gustafsson (13:18) ont retrouvé une place un peu plus régulière dans la rotation à la ligne bleue. Ça a tenu. Gustafsson, qui n’avait toujours pas été sur la glace pour une tentative de tir des Jets après deux périodes, a peut-être connu son meilleur match de la série contre les Jets. Ça a été plus compliqué contre Kulak, par contre. Avec l’utilisation que fait Ducharme de ses défenseurs depuis la fin de la série contre les Leafs, une absence prolongée de Petry serait problématique pour le Canadien.

À noter que Joel Edmundson a été sonné par un coup de coude de Logan Stanley en troisième période. Le 44 est resté dans le match – il a même été utilisé en avantage numérique! – et n’a pas semblé gardé de séquelles de ce douloureux contact, mais il ne faudrait pas qu’il se réveille avec un mal de tête lundi matin.

 
ContentId(3.1390326):Canadiens : Jeff Petry blessé à la main droite (séries LNH)
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1390312):Canadiens : Corey Perry brise la glace avec son 3e des séries (LNH)
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1390315):Canadiens : Cole Caufield se butte deux fois à Connor Hellebuyck (séries LNH)
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1390319):Canadiens : Artturi Lehkonen insiste et double la mise (séries LNH)
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1390324):Canadiens : Joel Armia en ajoute en infériorité (séries LNH)
bellmedia_rds.AxisVideo

 

ContentId(3.1390325):Séries LNH : Adam Lowry marque et les Jets percent enfin la muraille Carey Price
bellmedia_rds.AxisVideo
Les Jets en déroute, le CH en profite
Jets : L'absence de Scheifele explique-t-elle tout?
Les Jets devront résoudre le mystère Carey Price

 

Caufield-Suzuki, duo explosif