SOMMAIRE
CLASSEMENT

MONTRÉAL – Le Canadien a perdu une occasion en or de mériter une quatrième victoire de suite pour la première fois de la saison à un moment qui aurait été idéal.

Voici cinq observations tirées de cette rencontre remportée au compte de 3 à 2 par les Coyotes de l’Arizona et disputée devant certains des plus beaux espoirs de la LHJMQ, incluant Alexis Lafrenière, en vue du prochain repêchage de la LNH.
 
Une remontée des Coyotes qui fait mal

ContentId(3.1361065):Coyotes : Jakob Chychrun assomme le Canadien en avantage numérique (LNH)
bellmedia_rds.AxisVideo

C’était pourtant si bien parti pour le Canadien qui s’était forgé une avance de 2-0 en seulement 112 secondes d’action grâce à des buts de Jake Evans et Brendan Gallagher.
 
Les Coyotes ont trouvé le moyen de riposter sans trop tarder quand Brett Kulak a commis un revirement en zone neutre. Cette erreur a été suffisante pour permettre à Derek Stepan de tromper la vigilance de Carey Price dont la vision était obstruée par Max Domi.

Le but victorieux a été enfilé à la suite d’un boulet de Jakob Chychrun avec seulement 60 secondes à écouler au dernier tiers alors que Joel Armia avait été chassé.
 
Ainsi, la troupe montréalaise perd la chance de rétrécir l’écart dans son imposant défi pour accéder aux éliminatoires. Pendant ce temps, les Flyers et les Islanders ont ajouté des points à leur récolte.

Il ne fallait qu’un but en avantage numérique

« Il aurait fallu marquer [à 5 contre 3] »

Le moment clé du match est survenu tard au premier tiers alors que le CH a profité d’un supériorité numérique à cinq contre trois pendant 1 :39. Les hommes de Rick Tocchet ont résisté à cet assaut mené par le nouveau dynamo offensif du Tricolore, Ilya Kovalchuk.
 
« Il aurait fallu qu’on marque à ce moment-là, ç’aurait été un but important. Ce sont des choses qui reviennent parfois te hanter et voilà ce qui est arrivé dans ce match. il aurait fallu qu’on produise sur le jeu de puissance et qu’on se crée de meilleures chances », a convenu Claude Julien.
 
Alors que la première période a été captivante au niveau du spectacle, ça s’est essoufflé par la suite alors que le rythme du match s’est envolé au gré des nombreuses punitions. Pratiquement absent en deuxième période, le Canadien a été dominé 17-3 au chapitre des tirs durant cet engagement qui a ranimé l’espoir des Coyotes.
 
« En deuxième période, on n’a pas patiné du tout. On était toujours deuxième sur la rondelle. On a eu une période qui nous a vraiment fait mal », ajouté l’entraîneur.
 
Le jeu à cinq contre cinq est devenu rare dans cet affrontement. Bien sûr, il aurait fallu que les protégés de Julien profitent de leurs six déploiements du jeu de puissance pour s’assurer de la victoire, mais le Canadien en arrache dans ces circonstances à domicile (28e rang avant la partie).
 
« Nos spécialistes de l’infériorité numérique et Price ont bien fait leur boulot dans ce match. Pour le reste, ce n’était pas un effort assez bon », a admis Gallagher qui fulminait encore.

Malchanceux, Danault tombe au combat
 
Le CH a subi une lourde perte durant la période médiane alors que Phillip Danault a été atteint au visage (tout près de la bouche) par un lancer de Tomas Tatar qui a été dévié par un adversaire.

ContentId(3.1361056):Canadiens : Phillip Danault quitte le visage ensanglanté après avoir reçu une rondelle (LNH)
bellmedia_rds.AxisVideo

Danault est demeuré étendu dans le demi-cercle du filet des Coyotes pendant de longues secondes. Il a finalement quitté la patinoire, après avoir perdu passablement de sang, avec l’aide du thérapeute Graham Rynbend.

« Je n’en sais pas beaucoup, il aura besoin d’un peu de travail pour les dents et il a subi une coupure », a répondu Julien qui sera plus informé mardi.
 
Avant cet incident, le trio de Danault, Tatar et Gallagher avait énormément embêté les Coyotes. Max Domi a eu l’occasion de remplacer Danault sur cette unité sans pouvoir afficher autant d’aplomb.

Price tient le fort avec brio
 
Vous avez peut-être profité des importantes accumulations de neige des derniers jours pour bâtir un fort en famille. Si vous cherchez un protecteur pour votre forteresse, on vous invite à considérer la candidature de Carey Price.
 
Le gardien a poursuivi sa fabuleuse période de succès en se dressant régulièrement devant les attaques des Coyotes. Oui, Taylor Hall a été en mesure d’enfiler le deuxième but des visiteurs à ses dépens, mais son tir sur réception de l’enclave était pratiquement impossible à parer. Le défenseur Marco Scandella est celui qui aurait pu le sauver, mais il a tardé à s’interposer.
 
Un premier but et davantage pour Jake Evans
 
L’adaptation à la LNH continue de bien se dérouler pour Evans qui a vécu le bonheur d’y compter son premier but en carrière. L’attaquant a sauté sur un retour de lancer de Nick Cousins pour soulever la foule du Centre Bell.

« J’ai ressenti des frissons, j’avais juste le goût de crier, c’était tellement excitant. Je suis vraiment heureux d’avoir enfilé ce premier but, c’est un rêve qui se réalise », a confié Evans qui ne pouvait pas réjouir dans le vestiaire en raison de la défaite.

ContentId(3.1361037):Canadiens : Jake Evans marque le premier but de sa carrière dans la LNH
bellmedia_rds.AxisVideo

Après avoir été utilisé en infériorité numérique samedi, Evans a même été employé en avantage numérique.
 
Reconnu pour son intelligence, ce choix de septième ronde en 2014 a démontré à plus d’une reprise que sa compréhension du jeu est adéquate. Ce n’est pas pour rien que les entraîneurs lui démontrent cette confiance.
 
Avant le lancement de la partie, les partisans ont réservé une superbe ovation à Laurent Duvernay-Tardif. Le champion du Super Bowl est venu procéder à la mise au jeu inaugurale et il a pu constater le lien spécial qu’il a créé avec les gens d’ici. Il s’est assuré d’aller saluer chaque joueur du Canadien avant de quitter la patinoire.

Trois autres rencontres déterminantes attendent le Canadien cette semaine : mercredi à Boston, vendredi à Pittsburgh et samedi à Montréal contre Dallas.

Une défaite qui affectera la confiance
A.N. : « Si tu mets 5 attaquants, mets les 5 bons »

 

ContentId(3.1361059):Coyotes : à la case départ grâce à Taylor Hall (LNH)
bellmedia_rds.AxisVideo
Le Centre Bell acclame LDT

 

ContentId(3.1361039):Canadiens : Brendan Gallagher en ajoute aussitôt (LNH)
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1361042):Coyotes : Derek Stepan donne la réplique au Canadien (LNH)
bellmedia_rds.AxisVideo
Un accueil chaleureux pour Lafrenière