Sommaire du match
Faites votre bulletin

MONTRÉAL –  Le Canadien a battu les Rangers de New York 5-2 samedi soir au Centre Bell. Voici nos observations au terme de cette première victoire en six matchs pour le Tricolore.

Le sourire du capitaine

ContentId(3.1300176):Canadiens : superbe effort de Tomas Tatar, tir parfait de Shea Weber (LNH)
bellmedia_rds.AxisVideo

Shea Weber s’était-il plus ennuyé du Canadien autant que le Canadien s’était ennuyé de Shea Weber? Si on se fie au sourire qui ornait le visage du capitaine après son deuxième but du match, c’est fort possible. À son deuxième match de la saison, le quart-arrière du Tricolore a semblé s’éclater comme un gamin aux glissades d’eau. Il a marqué son premier but de la saison sur un terrorisant lancer frappé à 3:53 de la première période, puis a mis le feu au Centre Bell avec sept secondes à faire avant le premier entracte. Pendant qu’une pénalité à retardement pendait au-dessus de la tête des Rangers, Weber est entré sans surveillance en zone adverse, a reçu une superbe passe de Tomas Tatar et a fait résonner un tir des poignets à l’intersection du poteau et de la barre transversale par-dessus la mitaine d’Alexandar Georgiev. Sa célébration illustrait à la perfection la force tranquille qu’incarne cet homme qui avait samedi soir la ville entière à ses pieds. Weber est passé près de compléter son tour du chapeau en deuxième période et, bien sûr, il ne s’est pas gêné pour friper quelques chandails blancs autour du filet de Carey Price. Brett Howden pourrait vous en parler...

Kulak, bon acteur de soutien  

Après avoir essayé David Schlemko aux côtés de Weber mardi contre les Hurricanes de la Caroline, Claude Julien a désigné Brett Kulak pour épauler le gros numéro 6 contre les Rangers. À son quatrième match depuis son rappel de la Ligue américaine, Kulak a vu plus de glace que quiconque à 5 contre 5 et a passé un total de 20 minutes et 38 secondes sur la patinoire, franchissant le cap des 20 minutes d’utilisation dans un match pour seulement la cinquième fois dans la Ligue nationale. Kulak sera toujours une solution temporaire dans le meilleur des mondes, mais il a livré une performance honnête. Trop de ses sorties de zone ont trouvé les bâtons adverses en première moitié de match, mais il a semblé gagner en confiance à mesure que la soirée progressait, démontrant plus de sang-froid en possession de rondelle. Un premier test réussi, assurément, pour l’arrière de 24 ans.

Le retour de Byron

Paul Byron et Artturi Lehkonen avaient uni leurs efforts pour produire quatre buts dans les sept premiers matchs de la saison. Les deux se sont retrouvés sur les flancs de Jesperi Kotkaniemi samedi alors que Byron revenait au jeu après une absence de 14 matchs justifiée par une blessure au bas du corps. Les retrouvailles des deux complices ont mené à un doublé de Lehkonen, qui a trouvé le fond du filet pour la première fois en sept matchs. Byron a récolté une aide sur le premier but du Finlandais, qui a opté pour un tir sur une descente à 2-contre-1 avec Kotkaniemi en début de deuxième. Il a aussi forcé quelques minutes plus tard le revirement du défenseur Neal Pionk, dont Lehkonen a été le bénéficiaire direct.

Quinn avait-il consulté les chiffres?

Parce qu’il a grandement aidé les Rangers à sortir le Canadien des séries deux fois dans les cinq dernières années, Henrik Lundqvist a la réputation d’être une vilaine bête noire pour le Bleu-Blanc-Rouge. La vérité, c’est qu’il montre une fiche plutôt ordinaire, pour ne pas dire médiocre, en carrière contre le CH. Le Roi suédois a un dossier de 16-17-2, une moyenne de buts alloués de 2,79 et un taux d’efficacité de ,901 en saison régulière contre Montréal. C’est peut-être avec ces chiffres en tête que David Quinn a décidé de donner un départ Georgiev. Il faut l’avouer, ses coéquipiers n’ont rien fait pour l’aider à bien paraître, et on aimerait bien trouver un gardien qui aurait fait l’arrêt sur le deuxième but de Weber. Mais n’empêche, le jeune Bulgare n’a pas rempli son mandat, cédant notamment quatre fois sur les 18 premiers tirs qu’il a vus. Tatar l’a aussi déjoué en troisième période. C’était la troisième fois à ses quatre derniers départs que Georgiev accordant au moins cinq buts. L’attaque du Canadien n’avait pas été aussi productive depuis sa victoire contre les Golden Knights de Vegas le 10 novembre. ​

« Tout le monde était content pour Weber »
 
ContentId(3.1300172):Canadiens : Shea Weber marque son premier but de la saison avec un puissant tir sur réception (LNH)
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1300185):Canadiens : Artturi Lehkonen en ajoute avec son 3e but de la saison (LNH)
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1300187):Canadiens : au tour d'Artturi Lehkonen de se payer un doublé (LNH)
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1300190):Rangers : Jimmy Vesey touche la cible à 4 contre 4 (LNH)
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1300192):Rangers : Ryan Strome réduit l'écart à deux buts face au Canadien (LNH)
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1300205):Canadiens : Tomas Tatar célèbre son 28e anniversaire avec un but (LNH)
bellmedia_rds.AxisVideo