RDS.ca, D'après un reportage de Chantal Machabée vendredi, 13 déc. 2013. 10:57

UNIONDALE – Au lendemain de la défaite face aux Flyers, Michel Therrien a haussé le ton et a dirigé un entraînement pour le moins intense, vendredi.

L’entraîneur-chef exigeait plus de rapidité en zone neutre, une amélioration du jeu de transition ainsi qu’un échec-avant plus soutenu.

Le pilote du Canadien insiste souvent sur l’importance de revenir à la base après une défaite, mais il tient aussi à ce que ses joueurs se rappellent que les récents succès qu'ils ont connus étaient dus à un excellent jeu collectif et à un travail acharné.

« Quand tu as tendance à te penser un peu trop bon et à écouter un peu trop les commentaires des gens autour, tu en viens souvent à oublier la base, c’est-à-dire pourquoi sommes-nous devenus une bonne équipe. On est très conscient  qu’on fait partie d’un groupe d’équipes qui se battront pour une place en séries éliminatoires. Ça ne changera pas », a noté Therrien.

Cette lutte au classement reprendra samedi, alors que le Canadien rendra visite aux Islanders de New York. Carey Price sera devant le filet du CH pour l'occasion.

Une dose de réalisme

« Il y a Pittsburgh et Boston dans notre Association qui sont des équipes haut de gamme, mais il faut rester humble et réaliste, ajoute Therrien. Pour nous, connaître du succès ça se résume à jouer en équipe et à ce que ns meilleurs joueurs soient nos meilleurs joueurs. Nos plombiers se doivent d’être de très bons plombiers. Tout le monde a un job et se doit de bien le faire. »

Quelques modifications ont par ailleurs été apportées aux trios, mais celui de Brière-Desharnais-Pacioretty restera intact, au grand plaisir de David Desharnais.

« On a commencé à l’année ensemble, mais Pacioretty s’est blessé et les trios ont alors changé. Au camp d’entraînement, ça avait bien été et je suis certain qu’il y a quelque chose à faire avec ça », a estimé l’attaquant québécois.

« Les buts viendront »

Brendan Gallagher, qui se retrouvait avec Lars Eller et Michaël Bournival pour cet entraînement, ne s'en fait pas trop quant à sa léthargie, lui qui n'a pas marqué de but à ses huit derniers matchs.

« Je tâche de ne pas trop y penser, mais j’en entends parler et ça me trotte évidemment dans la tête, a admis Gallagher.  J’ai toujours marqué des buts et je sais que je vais en marquer d’autres. Il s’agit de bien savoir ce que je fais de bien et me rappeler comment on crée des chances de marquer. Je suis déjà passé par là et je sais que les buts viendront. » 

Emelin épargné

Le défenseur du Canadien Alexei Emelin ne sera vraisemblablement pas suspendu par la LNH, qui n’a pas jugé bon de le convoquer en audience pour son geste à l’endroit de Steve Downie, des Flyers de Philadelphie.

Dans défaite de 2-1 du Canadien jeudi soir à Philadelphie, Emelin a été expulsé de la rencontre en fin de deuxième période après avoir appliqué une violente mise en échec sur Downie, qui tentait de récupérer le disque profondément dans son territoire.  La tête de Downie a semblé être le principal point de contact, et l'attaquant des Flyers s'est relevé péniblement.

Au terme de la rencontre, la LNH avait indiqué qu’elle réviserait l’incident.

Formation à l'entraînement de vendredi :

Galchenyuk-Plekanec-Gionta
Pacioretty-Desharnais-Brière
Bournival-Eller-Gallagher
Moen-Prust-Parros

Gorges-Emelin
Markov-Subban
Murray-Diaz.
Bouillon