RDS.ca,
lundi, 15 avr. 2013. 09:00

Une défensive poreuse et molle a rapidement coulé le Canadien qui encaisse une deuxième défaite de suite, cette fois au compte de 7-3 devant les Flyers de Philadelphie, lundi au Centre Bell.

En son et images : Canadiens-Flyers
En son et images : Canadiens-Flyers

Scott Hartnell a profité de la rencontre pour engraisser sa fiche avec trois buts et aider son équipe à mettre à une série de quatre revers.

L'entraîneur Michel Therrien parlait d'une première étape réalisée avec la place de l'équipe confirmée en séries la semaine dernière contre Buffalo. Pour l'instant, ses hommes ne semblent pas pressés d'atteindre une autre étape.

« Depuis qu'on a assuré notre place en séries, notre concentration n'est pas la même, a avoué Therrien. Notre niveau d'attention et d'éthique de travail est tombé avec le résultat que l'on connaît. »

Malgré ce revers, le Canadien détient toujours une avance d’un point sur Boston au sommet de la division nord-est. Les Sénateurs d'Ottawa et les Bruins ont été tenus à un congé forcé à la suite des événements tragiques qui ont marqué le 117e marathon de Boston.

« C'est une question de fierté, a enchainé Therrien. Vous devez vous présenter à la patinoire et jouer. Vous devez porter attention aux détails et avoir une bonne attitude.»

« On néglige les détails »
« On néglige les détails »

Depuis qu'ils ont assuré leur place en séries éliminatoires, les joueurs du Canadien semblent prendre les choses à la légère avec comme résultat qu'ils viennent d'encaisser un deuxième revers de suite en temps réglementaire pour la deuxième fois de la saison. Il avait connu un même destin les 23 et 26 mars.

Le gardien du Canadien a de nouveau connu une soirée éprouvante. Carey Price a alloué six buts sur 29 tirs. Samedi contre les Maple Leafs de Toronto, il avait concédé quatre buts sur cinq lancers. C'est la première fois de sa carrière que Price est chassé dans un deuxième match de suite.

Peter Budaj a pris la relève en troisième, étant victime du troisième but du match de Hartnell.

« Tout le monde est à blâmer, a affirmé Therrien en refusant de pointer Price du doigt. Personne n'était prêt à jouer ce soir. »

Les échos de vestiaire
Les échos de vestiaire

Price a nettement mal paru sur le deuxième but de la rencontre, celui d'Erik Gustafsson, qui a marqué avec un tir entre les jambières. On croyait que le gardien du Canadien avait fait l'arrêt, mais la rondelle s'est lentement faufilée dans le filet. Price n'a toutefois pas joué de chance sur le premier but des Flyers qui a été marqué par Wayne Simmonds à 2:45 du début du match quand le tir du joueur des Flyers a dévié sur le défenseur Nathan Beaulieu. 

En deuxième période, les deux équipes ont trouvé le fond du filet à six reprises et les Flyers sont retraités au vestiaire après 40 minutes avec une priorité de 6-3.

Max Pacioretty avait marqué en fin de première lors d'un avantage numérique pour réduire l'avance des Flyers à un seul but avant de voir Brendan Gallagher compter aussi en supériorité numérique pour créer l'égalité qui n'a perduré que 34 secondes alors que les Flyers ont repris le contrôle de la partie.

P.K. Subban a amassé deux passes.

Hartnell a déjoué Price deux fois en deuxième période. Claude Giroux et Jakub Voracek ont aussi connu une soirée de trois points grâce à une production d'un but et de deux passes. Kimmo Timonen a amassé deux aides.

Ilya Bryzgalov a offert un jeu à son image devant la cage des Flyers, mais ses 25 arrêts ont suffi.

Ryan White, qui était en uniforme pour la première fois en quatre parties parce que Brandon Prust était absent, a été chassé à 6:11 de la première période après avoir été l'acteur d'un coup salaud à l'endroit de Kent Huskins, qui souffre d'une commotion cérébrale. En zone offensive, le joueur du Canadien a donné un coup d'épaule au visage du défenseur des Flyers, qui a été sonné sur la séquence. White aura droit à une audience privée avec le préfet de discipline Brendan Shanahan, selon Bob McKenzie de TSN. Kurtis Foster est venu à la rescousse de son coéquipier avec un résultat net que le Canadien s'est retrouvé en désavantage numérique d'une minute.

La semaine fort occupée de quatre matchs du Canadien - une autre - se poursuivra mercredi à Pittsburgh, face aux Penguins. Suivront des matchs au Centre Bell, jeudi et samedi, face au Lightning de Tampa Bay et au Capitals de Washington, respectivement.

« J'aimerais avoir plus de temps pour pratiquer des choses, a dit Therrien, dont l'équipe s'entraînera tout de même à Brossard, mardi matin. Mais on va se replacer. Je sais qu'on est capable de mieux jouer. »

Fiche comparative

Saison PJ V D DP DF BP BC Points LP LC AVA DÉS
2011-12 42 16 19 2 5 109 117 39 1229 1202 12,80% 88,75%
2012-13 42 26 11 3 2 131 107 57 1283 1139 22,29% 81,76%

 

Un autre match difficile
Un autre match difficile
Michel Therrien a de quoi être en furie
Michel Therrien a de quoi être en furie