RDS.ca dimanche, 24 févr. 2013. 15:40

Les Mooseheads de Halifax ont mis la main sur le premier championnat de la saison régulière à leur 19e saison dans la LHJMQ et Jonathan Drouin a profité de cette victoire pour se hisser au premier rang des pointeurs du circuit.

Les hommes de Dominique Ducharme ont démoli le Titan d’Acadie-Bathurst 11 à 3 et ils possèdent 101 points en 58 matchs. Ils sont assurés du trophée Jean-Rougeau même s’ils ont encore 10 matchs à jouer cette saison.

Drouin a amassé un but et trois aides et il détient maintenant 93 points (36 buts et 57 aides) en seulement 42 parties.

Le Québécois devance Peter Trainor de l’Océanic (92 points) qui a pourtant disputé 18 parties de plus.

Les Mooseheads, qui ont remporté un septième match de suite, étaient encore privés de Nathan MacKinnon qui pourrait effectuer un retour au jeu cette semaine.

Timides avec deux buts en première période, les Mooseheads ont marqué quatre fois au tiers suivant et cinq fois en dernière période.

Matthew Boudreau a compté trois buts comparativement à deux pour Stefan Fournier, Brent Andrews et Martin Frk. Andrew Ryan a été l’autre buteur des gagnants.

Christophe Lalancette, François Godin et Zach O’Brien ont touché la cible pour le Titan aux dépens de Zachary Fucale (20 arrêts).

L’Armada corrige une gaffe hâtive

Après avoir alloué le premier but dès la 86e seconde, l’Armada de Blainville-Boisbriand a repris le dessus pour disposer des Cataractes de Shawinigan 6 à 1.

En raison de la défaite, les Cats demeurent au 17e rang à six points du Phoenix de Sherbrooke et d’une place éliminatoire. Les champions de la coupe Memorial ont huit parties pour éviter l’exclusion des séries.

Samuel Hodhod (deux fois), Tommy Giroux, Christian Marti, Christopher Clapperton et Nikita Jevpalovs ont touché la cible pour l’Armada.

Marvin Cupper a alloué les six buts sur un total de 24 lancers.

Guillaume Decelles était devant le filet de l’Armada et il a été déjoué par Félix-Antoine Bergeron en infériorité numérique.

Les deux équipes ont raté un total de 15 occasions en supériorité numérique soit huit pour Shawinigan et sept pour Blainville-Boisbriand.  

Le Cap-Breton continue de s’enfoncer

Le Rocket de l’Île-du-Prince-Édouard a pulvérisé les Screaming Eagles du Cap-Breton en l’emportant par le pointage de 8 à 2 grâce à une domination de 51-16 au chapitre des lancers. 

À la suite de ce revers, le Cap-Breton demeure à neuf points du 16e et dernier rang donnant accès aux séries. La tâche s’annonce difficile pour les Eagles qui ont neuf rencontres pour corriger le tir. 

Les deux équipes se retrouvaient à égalité 1-1 après une période, mais le Rocket a pris son envol avec quatre buts durant la période médiane et trois au dernier tiers.

David Honzik a été chassé du match au terme du deuxième engagement alors qu’il avait concédé cinq buts sur 34 lancers. Le Rocket a terminé sa grande production offensive contre Alex Bureau. 

Alexis Pépin et Matej Beran ont compté deux buts chacun pour le Rocket qui a gagné huit de ses 11 derniers matchs. Jimmy Oligny, Louick Marcotte, Erik Robichaud et Josh Currie ont ajouté leur nom dans la colonne des buteurs. 

Maxime Lagacé a connu une journée paisible devant son filet avec 14 arrêts. Il a cédé devant Michael Clarke et Zachery Moody. 

Auger cède une fois de trop

À force de lancer, les Voltigeurs de Drummondville ont réussi à marquer une fois, ce qui a été suffisant pour vaincre les Sea Dogs de Saint.John 1-0 devant 5 875 personnes au Harbour Station.

Le seul but de la rencontre est venu de Jérôme Verrier qui a atteint le plateau des 30 buts lors d'un avantage numérique avec 3:26 à jouer en troisième. Jordan Murray et Nikolas Brouillard et ont obtenu des aides.

Le gardien Louis-Philip Guindon a réalisé le jeu blanc en réalisant 26 arrêts.

Le gardien des Sea Dogs, Sébastien Auger, a su tirer son épingle du jeu malgré la défaite, bloquant 44 des 45 tirs qu'il a affrontés. Il a d'ailleurs hérité de la première étoile de la partie.

Les Voltigeurs avaient perdu leurs deux derniers matchs. Quant aux Sea Dogs, il s'agit d'un quatrième revers de suite.