mardi, 12 mars 2013. 20:57

LONDON - Au lendemain de la victoire de Carolina Kostner aux Championnats du monde de l'an dernier, Joannie Rochette s'est rendue à sa patinoire de Montréal pour « un entraînement complètement fou ».

Celle qui a gagné le coeur du pays aux Jeux olympiques de Vancouver n'a pas encore fermé la porte à la compétition. Elle songe en fait à effectuer un retour pour les Jeux de Sotchi, en 2014.

« De voir Carolina offrir une si belle performance m'a grandement motivée », a déclaré Rochette.

Rochette a remporté la médaille de bronze à Vancouver quelques jours seulement après que sa mère ait succombé à un infarctus. Elle a porté le drapeau canadien aux cérémonies de clôture avant de retourner chez elle vivre son deuil. Elle n'a pas pris part à une compétition internationale d'envergure depuis.

La patineuse de 27 ans de l'Île-Dupas, qui est l'ambassadrice des Championnats du monde de patinage artistique cette semaine, a indiqué qu'elle annoncerait sa décision quant à son avenir à la fin de la présente campagne.

La performance de Kostner aux Mondiaux de Nice, l'an dernier, a été inspirante pour Rochette puisqu'elle a été la rivale de l'Italienne pendant de nombreuses années.

« (Kostner) a connu une difficile année olympique. Elle est revenue et a remporté les Mondiaux. Pour moi, c'est très impressionnant. Elle a patiné deux très beaux programmes et elle ne cesse de s'améliorer. Je me sens toujours un peu vieille, mais elle est de ma génération (Kostner a 26 ans). C'est pourquoi ça m'a tant inspirée de la voir remporter l'or. »

L'épreuve par équipe - qui fera ses débuts olympiques à Sotchi - est ce qui fait pencher la balance vers un retour pour Rochette, mais elle n'a pas voulu en dire davantage mardi.

« Y a-t-il une autre question? a demandé Rochette en riant. On verra la semaine prochaine. À ce point-ci de ma carrière, je prendrai n'importe laquelle décision et serai heureuse avec celle-ci. »

Rochette peut encore atterrir tous ses triples sauts grâce à sa participation à Stars on Ice. Elle a récemment conclu une tournée aux États-Unis et au Japon.

Elle se retrouve soudainement avec de la compétition au niveau national en raison de la poussée vertigineuse de la jeune Kaetlyn Osmond. La patineuse de 17 ans a remporté les Internationaux Patinage Canada cette saison et fait ses débuts aux Mondiaux de London.

Un bon résultat d'Osmond pourrait influencer la décision de Rochette. Si la patineuse de Terre-Neuve-et-Labrador termine dans le top 10, le Canada pourrait avoir deux places dans le programme féminin à Sotchi.

« Je ne veux pas attirer la poisse sur qui que ce soit. C'est beaucoup de pression sur elle et je ne veux pas qu'elle lise cela, a dit Rochette. Qu'elle soit ou non dans le top 10, je prendrai moi-même ma décision. Bien sûr, si je décide de revenir, je devrai me battre pour ma place aux Nationaux, et je sais à quel point elle est bonne. »