ATLANTA – Le Super Bowl attire des gens de partout sur la planète et, une fois de plus, les partisans des Patriots de la Nouvelle-Angleterre avaient envahi la scène de la 53e édition. On le sait, la troupe de Tom Brady compte sur bien des fidèles au Québec et certains d’entre eux avaient fait le voyage en Georgie.

 

Mais les Québécois qui devaient se considérer les plus chanceux d’être sur place sont ceux qui avaient remporté un concours, toutes dépenses payées, pour y assister. À titre d’exemple, il y avait Linda Thiboutot qui a obtenu sa précieuse paire de billets via le tirage organisé par le restaurant La Belle et La Bœuf.Linda Thiboutot et sa fille

 

Elle n’aurait jamais cru se retrouver au Super Bowl un jour et sa réaction voulait tout dire quand elle a reçu l’appel.

 

« Je me disais, tu me niaises? C’était juste incroyable, tu ne peux pas penser que ça va t’arriver. J’étais certaine que ce n’était pas vrai. J’en tremblais, j’étais tellement heureuse! J’étais au travail quand je l’ai su et c’était vraiment merveilleux. Toutes les filles au bureau m’enviaient, elles écrivaient à leur chum pour leur dire et ils étaient tous jaloux de moi. Tout le monde me demandais "Est-ce que je peux y aller avec toi?" », a raconté la femme originaire de Sainte-Perpétue.

 

Un autre aspect intéressant dans cette histoire, c’est qu’elle en a fait un voyage de filles.

 

« J’ai tout de suite appelé ma fille! Son chum est encore plus jaloux parce que le Super Bowl, c’est sacré pour lui! », a expliqué la gagnante.

 

Même si elle n’est pas une experte de football, elle n’a pas hésité une seconde avant de choisir son camp.

 

« Nous, c’est les Pats, on a acheté nos chandails samedi. Une de mes amies est coiffeuse et elle a fait mes cheveux aux couleurs des Pats, bleu et rouge! », a confié celle qui est repartie d’Atlanta avec le cœur encore plus joyeux considérant le résultat du match.

 

Ici et là

 

- Les deux privilégiées ont pu découvrir les activités organisées par la NFL et la ville d’Atlanta. Le NFL Experience valait, à lui seul, un détour de quelques heures. C’est difficile à décrire comme événement, mais essayez d’imaginer si l’enceinte du Stade olympique avait été remplie de jeux, d’activités, de studios de télévision et de boutiques. Vous pouviez y lancer des ballons sur des cibles, y effectuer des tracés à travers des obstacles et y courir un sprint chronométré de 40 verges notamment. D’ailleurs, nul autre qu’Usain Bolt est venu épater la la galerie avec une course extraordinaire sans un équipement adéquat. Les organisateurs ont toutefois recensé une déchirure ligamentaire à un genou et plusieurs blessures aux cuisses durant la semaine.

 

- À partir des finales d’association, on avait parlé, au Québec, du lien qui existait entre les Expos et Tom Brady, Jared Goff (via son père Jerry) et Patrick Mahomes (via son père Pat). Durant la semaine de couverture, on s’est permis une question plus légère et c’était à Brady à propos de ce sujet. Brady l’ignorait et il a trouvé le tout intrigant.

 

- On termine avec une petite note différente. Pour le trajet vers le Stade Mercedes-Benz dimanche après-midi, les journalistes étaient transportés dans des navettes escortées par des policiers. Étant donné le trafic plutôt intense pour cette journée, le trajet emprunté n’était pas celui des autoroutes. On a donc circulé dans les petites rues des quartiers entourant le stade et c’était triste de voir l’immense pauvreté de cette région.

 

- Ça faisait donc du bien de voir que le gagnant du prix Walter Payton, pour l’implication communautaire, a été remis à Chris Long des Eagles de Philadelphie. Long est un véritable modèle pour ses pairs et il lutte justement pour aider les personnes vivant dans la pauvreté. Citons son implication pour la construction de nombreux puits pour donner l’accès à l’eau dans des pays très démunis.