Il y aura bientôt un nouveau propriétaire majoritaire pour le Titan d’Acadie-Bathurst.

 

RDS a appris que Steve Leal, président et propriétaire de Fix-Auto, un leader mondial dans le domaine de la carrosserie, serait sur le point de se porter acquéreur de 60 % des parts de la formation néo-brunswickoise qui a pignon sur rue dans la région chaleur depuis 1998.

           

Steve Leal est en pourparlers depuis plusieurs mois avec les propriétaires du Titan (un groupe de 11 actionnaires locaux présidé par Serge Thériault) et ce ne serait qu’une question de semaines avant que la transaction ne soit officialisée.

 

Questionné sur le sujet Monsieur Thériault n’a pas nié l’information mentionnant : « Nous sommes en pourparlers et il est vrai qu’on souhaite la venue d’un nouvel actionnaire majoritaire pour nous aider dans la gestion de l’équipe. »

 

M. Thériault n’a toutefois pas confirmé le nom de Steve Leal comme éventuel investisseur.

 

L’équipe demeure à Bathurst... mais pour combien de temps?

           

Le Titan essuie des pertes financières depuis plusieurs années et la pandémie n’a certes pas aidé. Même si la ville, par l’entremise de sa mairesse Kim Chamberlain a appuyé le Titan en novembre dernier avec une subvention de 200 milles dollars, il n’en demeure pas moins qu’on parle d’un déficit de plus d’un million de dollars au cours des trois dernières années.  

Serge Thériault est conscient qu’en cédant la majorité des parts à un nouvel investisseur de l’extérieur, il y a certainement un risque au niveau de la pérennité de l’équipe à Bathurst.

 

 « Nous aimerions assurément voir l’équipe rester à Bathurst mais l’appui des fans est primordial. À 1500 ou 1600 spectateurs de moyenne par match c’est difficilement viable! »

 

Selon ce qu’il a été permis d’apprendre, Steve Leal aimerait implanter une équipe de la LHJMQ sur la Rive-Sud de Montréal d’ici quelques années.  Évidemment, pour cela, il lui faudra construire un édifice qui répond aux standards du circuit québécois.  

 

Questionné sur le sujet, lommissaire Gilles Courteau a mentionné avoir rencontré Monsieur Leal et lui avoir assuré qu’il n’y aurait aucune possibilité de déménagement tant et aussi longtemps qu’il n’y aura pas un édifice adéquat 

 

« (M. Leal) est au courant que nous souhaitons garder toutes nos équipes où elles sont. Advenant qu’Il y ait un nouveau building qui puisse abriter une équipe, cela pourrait devenir possible d’opérer un jour un transfert mais pas question de retourner à l’Auditorium de Verdun ou à l’Aréna Maurice-Richard en attendant. »

           

Il appert que Monsieur Leal a de très bonnes entrées avec la Caisse de dépôt et de placements du Québec; cette dernière a d’ailleurs investit plusieurs millions de dollars en 2015 dans la compagnie Fix-Auto, qui se spécialise dans les réparations de voitures après-sinistre.  

           

Le dossier est très avancé car Steve Leal aurait déjà son homme de confiance pour gérer les opérations hockey de l’équipe, soit Doug Marshall, un spécialiste des statistiques avancées qui pourrait devenir le prochain directeur général de la formation acadienne.  

 

Sylvain Couturier a encore trois ans au contrat qui le lie au Titan comme DG de l’équipe, mais il pourrait voir son contrat racheté advenant la venue du tandem Leal-Marshall, ce dernier est originaire de Milton en Ontario.  

 

Fix-Auto, la compagnie de Leal, est déjà impliquée comme commanditaire au niveau de la LHJMQ et de la LCH.

           

Évidemment le moment venu il faudra un vote majoritaire des autres propriétaires de la LHJMQ pour qu’un transfert de concession ait lieu.  

 

En conclusion, le Titan, à Bathurst, vit possiblement sur du temps emprunté, à moins que les choses ne changent radicalement au niveau des assistances.

 

Le Titan d’Acadie-Bathurst évolue dans le plus petit marché de la Ligue canadienne de hockey. En 2019-2020, dernière saison avant la pandémie, il attirait en moyenne 1600 spectateurs par match au Centre Regional K.C. Irving.