RDS.ca,
samedi, 25 janv. 2014. 10:50

La situation s’est encore détériorée pour le Canadien qui a concédé quatre buts ou plus dans un sixième match d’affilée dans un revers de 5-0 face aux Capitals de Washington.

Les visiteurs ont enfilé quatre buts durant la période médiane alors que le Tricolore a été limité à six petits lancers au filet. Par sarcasme, plusieurs spectateurs du Centre Bell ont applaudi chacun de ces tirs.

En son et images : Canadiens-Capitals

C’est donc dire que le CH a perdu ses quatre dernières rencontres et possède un dossier de 1-5 depuis six matchs. 

De plus, les Maple Leafs sont passés devant Montréal au troisième rang de la division Atlantique. 

Michel Therrien a décidé de retirer Carey Price de l’affrontement après le quatrième but pour l’empêcher d’être encore laissé à lui-même. Peter Budaj a pris la relève et il a cédé une fois.

« Il n'y a rien de positif à retenir de ce match, a affirmé l'entraîneur Michel Therrien, quand on lui a soumis qu'il s'agissait de la pire prestation de l'équipe cette saison. On jette le DVD aux vidanges et on se concentre sur les prochains matchs. »

À la demande des dirigeants, les joueurs étaient tous présents dans le vestiaire, quand on y a donné l'accès aux journalistes. Le groupe venait de tenir une réunion de brassage d'idées pendant une douzaine de minutes.

« Ce qui s'est dit va rester de nature privée, a mentionné le défenseur P.K. Subban. Vous savez que nous ne parlons jamais de ça publiquement. »

Therrien a admis que ses troupiers étaient confrontés à beaucoup d'adversité et il s'est dit confiant qu'ils trouveront des solutions.

« De l'adversité, tout le monde en a, a-t-il avancé. C'est comment tu réagis face à l'adversité qui est important. Il arrive des fois que tu te retrouves un genou par terre. Tu ne dois pas mettre l'autre. Il faut que tu te relèves. »

« Toute l'organisation a mal après un match comme celui-là. Personne n'est indifférent. Moi, j'ai confiance en ce groupe de joueurs-là. J'ai confiance qu'ils ne mettront pas l'autre genou par terre », a-t-il ajouté.

« Je ne suis pas à court de solutions », a tranché Therrien, quand on l'a interrogé au sujet des problèmes en défense.

Alexander Ovechkin effectuait son retour au jeu et il n’a pas tardé à se manifester avec le premier but des siens. Les Caps ont donc mis un terme à une longue série de sept revers.

« On s'est écrasés après le premier but, a souligné Daniel Brière. Notre confiance est fragile actuellement. »

La soirée était gâchée, et il n'y avait que la moitié du match de joué. La foule s'est mise à chahuter ses favoris et à tourner en dérision leurs lancers qui atteignaient la cible.

« Peut-on blâmer les gens?, a demandé le défenseur Josh Gorges. On ne leur donnait rien d'enlevant (...). Ils n'auraient pas dû avoir à payer pour ce qu'ils ont vu ce soir. »

John Erskine, Jay Beagle, John Carlson et Casey Wellman ont aussi fait bouger les cordages pour Washington.

Si le jeu défensif n’est clairement pas à la hauteur, le Tricolore s’est montré discret en attaque une fois de plus. Les chances de marquer ont été très rares contre les Capitals qui ont gagné leurs sept dernières parties dans l’amphithéâtre montréalais.

Rien ne va plus

Au total, le Canadien n’a amassé que 20 lancers sur le filet des Capitals contre 34. Tomas Plekanec, Travis Moen, Lars Eller et Max Pacioretty ont terminé leur soirée avec trois tirs chacun.

Il faut s’attendre à des changements dans la formation du CH mardi lors de la visite des Hurricanes. Raphael Diaz manquait une quatrième partie d’affilée tandis que Francis Bouillon et George Parros ont encore été laissés de côté.

Le gardien Braden Holtby présente maintenant une fiche impeccable de 5-0 contre le Canadien. Ce match a aussi permis à trois joueurs des Caps, Erskine, Beagle et Wellman ont chacun réussi leur premier but de la campagne.

Frustré, Brandon Prust a été expulsé de la rencontre au deuxième tiers pour sa réaction à la suite d’une punition à son endroit. Il s’était aussi battu tôt pendant la période initiale contre le jeune Tom Wilson (19 ans).

Avant la pause olympique, le Canadien doit encore disputer sept parties dont quatre la semaine prochaine. Le club montréalais devra trouver une façon de relancer sa saison car ses adversaires ont compté quatre buts ou plus 10 fois dans les 13 matchs les plus récents.  

Anthony Calvillo, le nouveau retraité du football, a reçu une ovation alors qu'il a procédé à la mise au jeu protocolaire avant la partie. 

« Honnêtement, on n'a pas été bon »
Hommage à Calvillo au Centre Bell