Deux fois par mois, je vous présente l’état des forces dans la MLB, c’est-à-dire un classement de la meilleure formation jusqu’à la pire. Le classement est basé sur les récents résultats de l’équipe ainsi que sur les changements au sein de l’organisation.

Précédents classements : 24 juin / 10 juin / 27 mai / 13 mai / 29 avril / 15 avril / 28 mars 

 

1)    Les Dodgers de Los Angeles : Statu quo. Fiche de 60-32. 1er de la division Ouest de la Nationale.

Les Dodgers ont gagné 5 matchs de suite à domicile à leur dernier tour au bâton, ce qui est à une victoire du record de la MLB. Que ce soit avec une longue balle de Cody Bellinger ou grâce à 5 buts sur balles de suite, Los Angeles gagne des matchs peu importe la façon, un signe d’une grande équipe.

2)    Les Yankees de New York : Statu quo. Fiche de 57-31. 1er de la division Est de l’Américaine.

Gleyber Torres est devenu le 3e joueur de l’histoire des Yankees après Mickey Mantle et Joe DiMaggio à être sélectionné 2 fois au match des étoiles avant 22 ans. DJ LeMahieu va accompagner son coéquipier à Cleveland, lui qui affiche une moyenne au bâton de ,818 avec les buts remplis cette saison. New York a gagné 11 matchs de suite contre des rivaux de division, alors que le record d’équipe est de 13.

3)    Les Twins du Minnesota : Gain d’une position. Fiche de 56-33. 1er de la Centrale de l’Américaine.

La « Bomba Squad » mérite pleinement son surnom, alors que les Twins ont éclipsé le record des Yankees de 2018 avec 162 circuits avant la pause du match des étoiles. Le Minnesota a connu 11 matchs de 4 circuits ou plus, un sommet dans la MLB. Les Twins ont également connu un match de 13 coups sûrs de plus d’un but, un record d’équipe.

4)    Les Astros de Houston : Perte d’une position. Fiche de 57-33. 1er dans la division Ouest de l’Américaine.

Si je vous dis que Justin Verlander est au premier rang d’une catégorie de lanceurs, vous pensez moyenne de points mérités? Non. Retraits au bâton? Non. Victoires? Non. Circuits accordés? OUI! Malgré une autre très bonne saison en général, Verlander arrive au 1er rang de la MLB pour les circuits accordés avec 26 en 19 départs. Il a accordé 3 longues balles lors d'un même match 4 fois cette saison.

5)    Les Braves d’Atlanta : Statu quo. Fiche de 54-37. 1er de la division Est de la Nationale.

Atlanta présentait une fiche de 18 gains et 20 revers le 10 mai. Depuis, les Braves ont 6 matchs d’avance en tête de la division. L’attaque explosive, qui a battu le record d’équipe pour le plus grand nombre de circuits avant le match des étoiles, y est pour quelque chose. Cinq joueurs ont déjà plus de 15 longues balles. Freddie Freeman en a 23, ce qui égale son total de 2018.

6)    Les Rays de Tampa Bay : Statu quo. Fiche de 52-39. 2e de la division Est de l’Américaine.

Après Shohei Ohtani, c’est au tour de Brendan McKay de tenter de s’installer dans la MLB comme lanceur et comme frappeur. À son premier départ, McKay était parfait après 5 manches et un tiers. Il a accordé 3 points mérités en 5 manches à son 2e départ. Au bâton, McKay a été utilisé une fois comme frappeur de choix, et il a été 0 en 4.

7)    Les Athletics d’Oakland : Gain de 5 positions. Fiche de 50-41. 2e de la division Ouest de l’Américaine.

Avec 14 victoires en 18 matchs, les A’s veulent amorcer la 2e moitié de saison du bon pied et faire comme en 2018, c’est-à-dire participer aux séries. Oakland a frappé 142 circuits à la pause du match des étoiles, un record d’équipe. Liam Hendricks remplace Blake Treinen, qui est blessé, comme releveur no 1. Hendricks totalise 5 sauvetages et n’a accordé que 7 coups sûrs en 8 présences depuis que Bob Melvin lui a confié ce rôle.

8)    Les Indians de Cleveland : Gain d’une position. Fiche de 50-38. 2e de la division Centrale de l’Américaine.

Le 4 juillet dernier, Jose Ramirez a frappé 2 circuits dans le même match, lui qui en avait seulement frappé 5 en 82 matchs. Si Ramirez retrouve son rythme de 2018 en 2e moitié de saison, les Indians seront à surveiller, eux qui viennent de coller 6 victoires. Dans un tout autre ordre d’idées, on envoie nos meilleures pensées à Carlos Carrasco, qui a malheureusement été diagnostiqué avec la leucémie. En bon leader, sa première déclaration aura été de dire qu’il espère lancer à nouveau en 2019.

9)    Les Red Sox de Boston : Perte d’une position. Fiche de 49-41. 3e de la division Est de l’Américaine.

Rafael Devers est probablement celui qui mérite le plus d’être au match des étoiles pour les Red Sox, mais il n’a pas été sélectionné. À ses 15 derniers matchs, il affiche une moyenne au bâton de ,426. Il a produit 17 points grâce à 12 coups sûrs de plus d’un but, dont 5 circuits. On surveille le retour au jeu de Nathan Eovaldi après la pause du match des étoiles, lui qui pourrait se voir confier le mandat de releveur no 1, en raison des problèmes de l’équipe en relève.

10)    Les Cubs de Chicago : Perte de 3 positions. Fiche de 47-43. 1er de la division Centrale de la Nationale.

Depuis le 10 juin, les Cubs ont 10 victoires contre 16 revers en raison d’un niveau de jeu inconstant, selon le président des opérations Theo Epstein. Joe Maddon ajoute que tout commence par ses lanceurs partants, qui doivent imposer le rythme dès le départ. Dans la division la plus relevée de la MLB, rien n’est acquis pour les Cubs à mi-chemin dans cette saison.

11)    Les Nationals de Washington : Gain de 6 positions. Fiche de 47-42. 2e de la division Est de la Nationale.

Le 23 mai, les Nationals étaient l’une des équipes les plus décevantes, avec une fiche de 12 matchs sous la barre des ,500. Depuis, Washington est devenue l’une des équipes les plus intéressantes de la MLB, avec 28 victoires contre 10 revers. Samedi dernier, les Nationals ont porté l’uniforme des Expos et pour l’occasion, Max Scherzer a égalé la marque de Pedro Martinez en 1997 avec une 7e victoire de suite.

12)    Les Rangers du Texas : Perte de 2 positions. Fiche de 48-42. 3e de la division Ouest de l’Américaine.

Si vous avez gagé sur le fait que Lance Lynn soit le co-meneur de l’Américaine avec 11 victoires à la pause du match des étoiles, vous n’êtes pas ici en train de lire cette chronique, mais bien en train de dépenser votre énorme gain sur une île déserte, au soleil, avec un margarita. Lynn est le 9e partant de l’histoire des Rangers à avoir réalisé l’exploit. Il a complété 7 manches à chacun de ses 4 derniers départs.

13)    Les Brewers de Milwaukee : Perte de 2 positions. Fiche de 47-44. 2e de la division Centrale de la Nationale.

Les Brewers viennent de traverser une séquence de 26 manches complètes sans marquer un seul point. Résultat? Une victoire en 6 matchs pour Milwaukee. Mike Moustakas, Lorenzo Cain, Ryan Braun et les autres joueurs offensifs doivent en donner plus pour entourer Christian Yelich, qui est devenu le 1er joueur de l’histoire des Brewers à frapper 30 circuits avant le match des étoiles.

14)    Les Phillies de Philadelphie : Gain d’une position. Fiche de 47-43. 3e de la division Est de la Nationale.

Le brio des Nationals, jumelé aux performances décevantes des Phillies, resserre la course aux séries dans la Nationale. Philadelphie a perdu 21 de ses 35 derniers matchs. Les Phillies ont également perdu le voltigeur Odubel Herrera pour le reste de la saison, en raison d’une suspension pour violence conjugale. Une opération est également envisageable pour Jake Arrieta.

15)    Les Diamondbacks de l’Arizona : Gain d’une position. Fiche de 46-45. 2e de la division Ouest de la Nationale.

Ketel Marte et Eduardo Escobar sont devenus le 5e duo de l’histoire des D-backs à avoir 100 coups sûrs chacun, à la pause du match des étoiles. Si Christian Walker peut retrouver sa forme du début de saison (7 circuits au 1er mai), l’Arizona peut demeurer dans la course aux équipes repêchées. Walker vient de connaître une séquence de 5 circuits et 16 points produits en 15 matchs. Mention honorable à Zack Greinke qui est devenu le 4e partant de la MLB depuis 1995 à signer 10 victoires dans 4 saisons de suite avant la pause du match des étoiles.

16)    Les Cardinals de St Louis : Perte de 2 positions. Fiche de 44-44. 3e de la division Centrale de la Nationale.

Un mois de juin horrible résume la situation des Cards. Seulement 92 points marqués, le 2e pire total de la MLB. Seulement 26 circuits frappés, bon pour le 26e rang de la MLB. Depuis juillet, Mike Schildt a demandé à ses joueurs de retrouver de la puissance au bâton, et ça fonctionne. St Louis a frappé 10 circuits et marqué 27 points.

17)    Les Rockies du Colorado : Perte de 4 positions. Fiche de 44-45. 4e de la division Ouest de la Nationale.

Six défaites de suite pour le Colorado, dont 4 contre des rivaux de division. On peut également confirmer que le Coors Field est le cimetière des lanceurs. La moyenne de points mérités des lanceurs des Rockies à domicile s’élève à 6,39, la pire de la MLB. C’est pire que les Orioles imaginez!

18)    Les Angels de Los Angeles : Gain de 2 positions. Fiche de 45-46. 4e de la division Ouest de l’Américaine.

Prenons une pause de statistiques, car ce qui suit est beaucoup plus important. Les Angels et le baseball majeur ont perdu tragiquement la vie d’un jeune homme de 27 ans, Tyler Skaggs. Au nom de toute l’équipe de RDS, mes plus sincères sympathies à sa famille, à ses amis et à l’organisation des Angels.

19)    Les Padres de San Diego : Perte d’une position. Fiche de 45-45. 3e de la division Ouest de la Nationale.

Hunter Renfroe, 27 ans, est probablement celui qui passe le plus sous le radar, en raison des performances de Fernando Tatis Jr, Chris Paddack et Manny Machado. Cependant, Renfroe est un rouage important de cette jeune formation très prometteuse, lui qui a déjà surpassé son total de circuits en 2017 et en 2018 avec 27 longues balles en 2019. 12 de ces circuits ont donné les devants aux Padres, c’est bon pour le 2e rang de la MLB à ce chapitre.

20)    Les Reds de Cincinnati : Perte d’une position. Fiche de 41-46. 5e de la division Centrale de la Nationale.

Les lanceurs continuent d’être le point fort des Reds cette saison, alors que 5 partants de suite ont au moins lancé 6 manches complètes. En attaque, Yasiel Puig est peut-être stupide aux yeux de Pedro Strop, mais il est aussi puissant. Il a frappé 9 circuits à ses 20 derniers matchs, où il a aussi produit 18 points.

21)    Les Pirates de Pittsburgh : Gain de 2 positions. Fiche de 44-45. 4e de la division Centrale de la Nationale.

Josh Bell refuse de ralentir. Il est devenu le premier frappeur ambidextre de l’histoire des Pirates à frapper 3 circuits dans un même match. Bell totalise 84 points produits, 13 de plus que Cody Bellinger au 2e rang de la MLB. Bell maintient un rythme de 110 coups sûrs de plus d’un but en une saison. Le record de 119 appartient à Babe Ruth.

22)    Les White Sox de Chicago : Statu quo. Fiche de 42-44. 3e de la division Centrale de l’Américaine.

On avait hâte au 1er départ dans la MLB de Dylan Cease, 18e espoir de la MLB. Il a gagné son premier départ grâce à 6 retraits au bâton en 5 manches. Sa rapide peut atteindre 99 milles à l’heure. Eloy Jimenez est en feu avec 10 circuits et 24 points produits en 24 matchs. Chicago doit continuer de profiter de ses matchs à domicile, comme le démontre sa fiche de 14 gains à ses 21 derniers matchs à la maison.

23)    Les Mets de New York : Perte de 2 positions. Fiche de 40-50. 4e de la division Est de la Nationale.

Avec son 30e circuit à la pause du match des étoiles, Pete Alonso arrive au 3e rang des recrues de l’histoire à ce chapitre, derrière Mark McGwire et Aaron Judge. Son total de 30 longues balles est également plus élevé que tous les joueurs des Mets pour l’entière saison 2018. C’est en relève que ça se complique pour les Mets, qui arrivent au 28e rang de la MLB pour la moyenne de points mérités. Edwin Diaz, acquis à gros prix des Mariners, y est pour quelque chose avec 6 défaites et une moyenne de points mérités de 5,50.

24)    Les Giants de San Francisco : Gain de 2 positions. Fiche de 41-48. 5e de la division Ouest de la Nationale.

C’est une longue saison pour les Giants qui ont finalement complété leur premier balayage de 3 matchs de la saison, le 3 juillet dernier. Il y a une belle révélation au sein de l’équipe qui se nomme Alex Dickerson. Celui qui a été à l’extérieur du baseball pendant les saisons 2017 et 2018 est maintenant le 4e frappeur pour San Francisco. Sa moyenne au bâton est de ,362 en 16 matchs. Il a frappé 4 circuits et produits 15 points.

25)    Les Mariners de Seattle : Perte d’une position. Fiche de 39-55. 5e de la division Ouest de l’Américaine.

Marco Gonzales a réécrit l’histoire des Mariners au mois de mars et avril, puis il a été exécrable en mai. Ça se replace depuis juin pour Gonzales, alors qu’il présente une fiche de 5-1 en 6 départs, avec une moyenne de points mérités de 2,89. Il est le 5e lanceur de l’histoire des Mariners à enregistrer 10 victoires avant le match des étoiles, 2 saisons de suite.

26)    Les Blue Jays de Toronto : Gain d’une position. Fiche de 34-57. 4e de la division Est de l’Américaine.

Lourdes Gurriel Jr. est chaud depuis son rappel des mineures avec 52 coups sûrs en 155 présences au bâton, bon pour une moyenne de ,335.  Cavan Biggio semble avoir lui aussi pris son rythme de croisière avec 5 points produits en 7 matchs en juillet. Au monticule, Marcus Stroman rate le match des étoiles en raison d’une blessure, et Aaron Sanchez a subi une 11e défaite de suite.

27)    Les Marlins de Miami : Perte de 2 positions. Fiche de 33-55. 5e de la division Est de la Nationale.

Si Jordan Yamamoto est encore disponible dans votre pool, il mérite de faire partie de votre équipe. Il est devenu le 1er partant depuis 1908 à amorcer sa carrière avec 2 matchs de 7 manches lancées, aucun point accordé et 3 coups sûrs ou moins. Son 3e départ était sa 3e victoire de suite. En tout, c’est seulement 11 coups sûrs en 29 manches lancées, avec 30 retraits au bâton.

28)    Les Royals de Kansas City : Statu quo. Fiche de 30-61. 4e de la division Centrale de l’Américaine.

61 fois en 2019 que les Royals ont eu les devants dans un match.
31 fois en 2019 que les Royals ont perdu leur avance dans un match, un triste sommet dans la MLB.

29)    Les Tigers de Detroit : Statu quo. Fiche de 28-57. 5e de la division Centrale de l’Américaine.

Combien de temps reste-t-il à Matthew Boyd avant qu’il ne soit échangé? Après un mois de juin plutôt ordinaire, Boyd a amorcé juillet avec une performance de 13 retraits au bâton. Sa rapide a atteint 93,2 milles à l’heure, ce qui est 2 milles à l’heure de plus que sa moyenne habituelle. Avec encore 3 années à son contrat selon l’intérêt du club, il est un élément de transaction intéressant.

30)    Les Orioles de Baltimore : Statu quo. Fiche de 27-62. 5e de la division Est de l’Américaine.

John Means est devenu la première recrue des Orioles à participer au match des étoiles depuis Andy Etchebarren en 1966. Andrew Cashner semble suivre les traces de Means. Il affiche une moyenne de points mérités de 1,41 en 32 manches depuis le début juin. Contrairement à Means, Cashner pourrait être un candidat pour changer d’adresse d’ici le 31 juillet.

 

N’hésitez pas à me parler de baseball sur Twitter : @YanPlanteRDS

Prochain état des forces de la MLB, le 22 juillet.

Jetez aussi un coup d’œil à la capsule Les frappeurs de choix, avec mon collègue @DanRichardRDS

L'alignement de la Nationale et de l'Américaine est connu