L’importance d’activer son métabolisme

Malheureusement notre métabolisme ralentit naturellement avec les années et ce, encore plus chez les personnes sédentaires. Voici donc quelques trucs pour diminuer ce ralentissement et/ou perdre du poids plus rapidement. En effet, lorsqu’on stimule notre métabolisme de base, ceci a pour effet d’augmenter la dépense calorique de votre corps. Essayez de faire ces petits gestes au quotidien et votre métabolisme travaillera un peu plus fort, sans même vous en rendre compte!

1 - Restez actifs, même les jours de repos

Lorsqu’on s’entraîne ou que l’on pratique une activité physique intense, il est essentiel de laisser notre corps récupérer avec des journées de repos. On recommande généralement l’entraînement entre 3 à 5 fois semaine pour compléter avec des journées de repos. Par contre, l’utilisation du mot ‘repos’ n’implique pas nécessairement ‘’ne rien faire’’.

Au contraire, soyez actifs! Que ce soit en allant faire l’épicerie, en lavant votre voiture, en travaillant sur votre terrain ou en faisant une marche dans le quartier, assurez-vous de bouger. De cette façon, vous continuerez de brûler des calories même pendant que votre corps récupère de l’entraînement de la veille.

2 - Ne négligez pas la musculation

La musculation est le moyen le plus efficace d’augmenter le métabolisme de base. La raison en est simple, plus grande est votre masse musculaire et plus rapidement votre corps brûlera des calories. C’est d’ailleurs ce qui explique que les hommes possèdent généralement un métabolisme de base plus rapide que celui des femmes.

Selon les études, le corps brûle en moyenne 6 calories par jour pour maintenir une livre de muscle maigre comparativement à 2 calories par jour pour une livre de gras. En augmentant votre ratio muscle versus gras, vous augmentez par le fait même votre métabolisme et ce, même quand vous n’êtes pas à l’entraînement.

Particulièrement chez les femmes, le corps a tendance à emmagasiner plus de gras dans le bas du corps. N’hésitez donc pas à travailler les grands muscles du corps comme les quadriceps et les fessiers.

3 - Mangez plus de protéines

Lorsqu’on mange, le corps dépense des calories pour la digestion, ce qui active par le fait même le métabolisme. De plus, certains aliments requièrent une plus grande dépense énergétique que d’autres et c’est le cas des protéines, qui sont les grandes gagnantes.

On dit que les protéines accélèrent le métabolisme de 15 à 30 %. Sans oublier leur effet rassasiant, qui coupe l’appétit pour les heures qui suivent l'ingestion. Ceci explique en partie l’importance de consommer des protéines à chaque repas.  

4 - Buvez beaucoup d’eau

On ne le dira jamais assez, l’hydratation est essentielle au bon maintien de sa forme physique. Boire de l’eau est primordial pour tous les organes et tous les systèmes de notre corps. Être déshydraté provoque de la fatigue et par le fait même, ralentit le métabolisme. D’ailleurs, lorsque nous sommes fatigués, nous avons moins d’énergie pour pratiquer un sport, pour aller marcher ou tout simplement pour faire n’importe quelle activité qui brûle des calories.

5 - Travaillez avec des intervalles

Il a été prouvé à maintes reprises que les entraînements par intervalles à haute intensité, aussi appelées entraînements fractionnés ou HIIT, augmente le métabolisme de base malgré leur courte durée.

Ce type d’entraînement provoque une perturbation métabolique qui peut amener le corps à brûler des calories plus rapidement et ce, jusqu’à 48-72 heures après l’entraînement. En plus d’augmenter le métabolisme de base, les HIIT peuvent aussi améliorer les fonctions cardiaques, générer des gains en endurance plus rapidement qu’avec un entraînement cardiovasculaire et surtout, il construit efficacement des muscles à contraction rapide (donc plus de masse musculaire).

Je vous invite d’ailleurs à consulter notre banque d’entraînement à intervalles à haute intensité faciles à faire à la maison.

6 - Faites ces petits gestes au quotidien

Même à travers notre routine du quotidien, il est possible de faire plusieurs petits gestes qui déclencheront une dépense calorique.

En voici quelques exemples :

  • Prendre les escaliers plutôt que l'ascenseur ;
  • Marcher au lieu de prendre sa voiture pour faire une course au dépanneur du coin ;

  • Marcher en parlant au cellulaire ;

  • Se tenir debout dans les transport en commun et si capable, sans tenir la barre ;

  • Transporter les sacs d’épicerie au bout des bras ;

  • Aller prendre une marche avec son ami(e) au lieu d'aller prendre un café pour jaser.

La somme de ces petits gestes se traduira par l’activation de votre métabolisme. En manque d’imagination derrière votre écran assis à votre bureau? Essayez ces étirements à faire au travail.   

Pour terminer, n’oubliez pas que le métabolisme ralentit avec l’âge. Il n’est donc jamais trop tard pour commencer à bouger et vous activer!