MONTRÉAL – Shea Weber a offert une performance semblable à celles que Roger Clemens pouvaient procurer à ses équipes lors de ses meilleures années. Il aurait bien mérité d’atteindre le plateau des 500 points dans la LNH dans un contexte victorieux, mais le Canadien a dû s’avouer vaincu face aux Blues de St Louis.

L’imposant défenseur du Tricolore a utilisé ses différents lancers pour inscrire ses 188e et 189e buts dans la LNH et il a failli permettre aux siens d’arracher un point contre un adversaire de haut niveau.

Le pauvre Jake Allen n’y pouvait particulièrement rien sur le premier tir qui se dirigeait à l’extérieur du but avant de courber dans le filet à la dernière seconde.

ContentId(3.1256159):Blues 4 - Canadiens 3
bellmedia_rds.AxisVideo

« J’aurais aimé dire que je travaille sur ce lancer avec un effet, mais j’ai seulement été chanceux », a raconté Weber qui n’aurait pas été du style à trop célébrer même dans la victoire.

Malgré tout, le patineur de 32 ans était heureux d’avoir atteint le plateau des 500 points dans la LNH au Centre Bell dans l’uniforme du CH.

« Avec toute l’histoire de cette organisation, c’est spécial. Bien sûr, je n’ai pas amassé tous mes points ici, mais c’est particulier de le faire dans cet uniforme », a prononcé celui qui a de surcroît atteint le plateau des 100 matchs avec Montréal. 

Pour les partisans qui se posaient la question, le numéro 6 a confirmé que les buts comptés grâce à des remises directes d’Andrew Shaw de la mise au jeu étaient des jeux planifiés.

« On savait qu’on tentait le lancer sur réception sur le premier et le jeu a fonctionné. On s’est dit qu’on allait essayer ce qui avait fonctionné et on a pu avoir le but égalisateur », a raconté Weber qui a décoché six lancers sur le filet d’Allen.

Avec toute son expérience, le pilier de la défense du Canadien savait bien que la mission ne serait pas de tout repos face aux Blues.

« Ils ont très bien joué défensivement, je pense que tous les clubs qui ont affronté les Blues ont constaté ça. De plus, ils imposent un gros échec avant avec leurs défenseurs le long des rampes. Une fois qu’on a trouvé une manière de contrer ça, on a eu plus de succès », a indiqué Weber.

Cette remarque a également été évoquée par son entraîneur et par le capitaine Max Pacioretty. Le constat a été frappant en deuxième période alors que le Canadien a été embouteillé plusieurs fois dans son territoire.

« Ils nous enlevaient les options sur la bande. On a parlé à nos joueurs du fait que, parfois, on n’a pas le choix, il faut se battre le long des rampes. On les a aussi encouragés à utiliser le milieu de la patinoire. Il y avait également de la fatigue à certains moments et on se débarrassait de la rondelle au lieu de bien la gérer », a confié Claude Julien.  

« Ils ont vraiment éliminé nos options sur les côtés et ça rendait notre travail plus difficile et il a fallu s’ajuster. C’est une équipe très imposante qui a pu nous priver de notre vitesse quelques fois. On a réussi à sortir la rondelle plus souvent par le centre de la patinoire. On voulait les faire patiner et les épuiser », a témoigné Max Pacioretty.

Même si les visiteurs détenaient un avantage évident sur le point physique, les joueurs du Canadien n’ont pas reculé.

« Je trouve que les gars ont très bien réagi, ils sont nettement plus imposants, mais mes coéquipiers ont démontré du cœur et c’est la chose qu’on veut voir », a ciblé Weber.

À ce sujet, le jeune Victor Mete a tenté de tenir son bout de son mieux contre des opposants nettement plus lourds. Au bilan, Mete n’a pas connu une soirée facile avec cinq revirements (le plus haut total de la soirée), mais il n’a pas été mauvais et il a passé plus de 17 minutes sur la patinoire.

« Il continue de gagner de l’expérience, il va continuer à progresser. Il en a parfois eu beaucoup à gérer, mais il ne va jamais progresser si on ne lui donne pas l’occasion de jouer dans de tels contextes », a précisé Julien.

« C'était vraiment nice! »

La soirée a été plus réjouissante pour Samuel Blais qui était surtout venu au Centre Bell auparavant pour assister à des matchs en tant que spectateur.

L’attaquant québécois des Blues s’est bien débrouillé à sa première sortie au domicile du Canadien et il avait les yeux brillants dans le vestiaire des visiteurs.

« J'aurais aimé un meilleur sort, mais je ne suis pas déçu de l'effort »

« C’était vraiment le fun surtout que ça se termine avec une victoire, c’est un plus et ça s’est bien passé aussi pour moi. Je suis vraiment content », a-t-il avoué.  

Blais a reconnu qu’il s’est battu avec la rondelle quelques fois en début de match, mais il a rapidement retrouvé son aise et il a fini par réussir de belles séquences.

Les Blues présentent maintenant un dossier immaculé de 14-0-0 quand ils mènent après deux périodes. Il n’était donc pas étonnant de les voir rebondir quand le Canadien a créé l’égalité.

« On est demeurés positifs sur le banc. On a passé beaucoup de temps dans leur territoire pendant le match et je trouve qu’on a mieux joué qu’eux. C’était un bon match, c’était vraiment nice! », a raconté Blais avec un vocabulaire qui trahit son âge (21 ans).

En plus de savourer cette victoire, Blais a pu assister à une autre performance électrisante de Brayden Schenn qui s’illustre à sa première saison avec les Blues.

« Il a vraiment été excellent depuis le début de la saison. C’est l’un des meilleurs joueurs dans la LNH, il est très bon avec les joueurs aussi. Quand je fais un mauvais jeu, il m’encourage », a déclaré Blais qui a dû passer de beaux moments après la partie avec les gens qui étaient venus le voir en action.  

ContentId(3.1256158):Schenn complète son tour du chapeau avec un but chanceux
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1256155):Carey Price sait comment impressionner Robert Charlebois!
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1256151):Shea Weber marque... avec une balle courbe!
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1256146):Deux buts en 7 secondes pour les Blues
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1256143):Jordie Benn crée l'égalité avec un boulet de canon
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1256141):Le duo Schwartz et Schenn fait encore des siennes
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1256156):Shea Weber à la Shea Weber cette fois!
bellmedia_rds.AxisVideo