L’amende de 5000 $ imposée à l'attaquant des Capitals de Washington Tom Wilson pour le geste qu’il a commis à l’endroit de l’attaquant des Rangers de New York Pavel Buchnevich lundi soir est loin de faire l’unanimité dans la LNH.

 

Surtout dans le vestiaire des Rangers...

 

« C’est une vraie blague », s’est révolté l’attaquant Ryan Strome.

 

Wilson a écopé d'une double pénalité mineure pour rudesse et d'une inconduite de partie sur le jeu, au cours duquel il a asséné un coup de poing à Buchnevich pendant une mêlée. Ce dernier était à plat ventre sur la glace. Il a ensuite projeté Artemi Panarin sur la surface. Panarin a raté le reste de la rencontre en raison d'une blessure au bas du corps et sa saison est maintenant terminée, a confirmé l’entraîneur-chef David Quinn.

 

« Je pense que ça envoie un mauvais message... Je pense que la ligue a vraiment raté son coup », a ajouté Strome.

 

En début de soirée, par voie de communiqué, les Rangers ont exprimé leur mécontetement à l'égard de la décision du préfet de disicpline de la LNH, George Parros, affirmant même qu'il n'est plus digne d'occuper ses fonctions.

 

« Wilson est un récidiviste avec une longue historique de gestes du genre et nous trouvons choquant que la LNH et son département de la sécurité des joueurs n'aient pas pris les mesures appropriées en le suspendant indéfiniment. Nous considérons cela comme un manquement au devoir du chef de la sécurité des joueurs de la LNH, George Parros, et nous pensons qu'il est inapte à continuer dans son rôle actuel. »

 

L’ancien dur à cuire de la LNH John Scott a lui aussi livré le fond de sa pensée sur la question, mardi.

 

« Mais qu’est-ce qui se passe dans la LNH présentement? », a-t-il d’abord lancé dans une vidéo publiée sur Twitter, avant de questionner le jugement de Parros.

 

« George Parros l’a complétement échappé. C’est une vraie blague cette amende. J’aime le hockey physique, on l’aime tous. Mais ce que Tom a fait, il n’y a pas d’excuses pour ça. C’est fou de penser qu’il n’a écopé que d’une amende de 5000 $. C’est un récidiviste, il a fait ce genre de choses à de nombreuses reprises. C’est à se demander si George souhaite que les Capitals gagnent la coupe. Je ne sais pas... Je n’ai pas de mots pour décrire ma pensée. C’est fou.

 

« Ce que ça signifie, c’est que tout est maintenant permis dans une mêlée, peu importe où sur la patinoire. S’il y a un joueur vedette, on peut lui lancer des coups vicieux, le retenir, lui tourner les chevilles… On peut faire tout ce qu’on veut parce que la pire chose qui peut nous arriver, c’est d’écoper d’une amende de 5000 $. Je ne vois comment on pourrait faire pire que ce que Wilson a fait à Panarin.

 

« Honte à vous la LNH, vous auriez dû faire quelque chose pour protéger Panarin. Et honte à Wilson », a conclu Scott.

C'est la troisième fois que Wilson est mis à l'amende par la LNH. Il a aussi été suspendu cinq fois. L'amende est la plus importante permise par la convention collective. Le salaire de Wilson est de 4,1 millions $ cette saison.

« C'est une farce, ça envoie un mauvais message »
Wilson : très mauvais message envoyé par la ligue

 

L'incident Tom Wilson fait beaucoup jaser

​ 

Une amende pour Tom Wilson : « Wow, ayoye... »
ContentId(3.1388242):LNH : Autre coup vicieux de Tom Wilson, cette fois à l'endroit de Pavel Buchnevich
bellmedia_rds.AxisVideo