RDS.ca mardi, 26 févr. 2013. 18:11

Le directeur général du Canadien Marc Bergevin a procédé à son premier échange majeur depuis qu’il est en poste, mardi soir, alors qu’il a expédié le vétéran Erik Cole aux Stars de Dallas.

En retour, Bergevin a rapatrié l’attaquant Michael Ryder en plus de mettre la main sur un choix de troisième ronde au prochain repêchage.

« Cole n'était plus l'ombre de lui-même »
« Cole n'était plus l'ombre de lui-même »

« Je suis très fier de cette transaction », a lancé d’entrée de jeu Bergevin pendant une conférence téléphonique. « Michael est un joueur qui produit en supériorité numérique et qui a déjà remporté la coupe Stanley avec les Bruins de Boston. »

Ryder a disputé 4 saisons avec le Canadien, après avoir été repêché en 8e ronde en 1998. Il a inscrit 99 buts et récolté 108 passes en 314 matchs entre 2003 et 2008. L’auteur de 2 saisons de 30 buts a déjà joué sous les ordres de Michel Therrien avec les Citadelles de Québec dans la Ligue américaine de hockey.

Bergevin a martelé que cette transaction en était d’abord une de hockey, mais que dans la réalité d’aujourd’hui, il ne pouvait pas ne pas tenir compte du plafond salarial. Ryder deviendra joueur autonome sans compensation à la fin de la présente saison, tandis que Cole est encore sous contrat pour 2 ans et 8 millions $ US - comptabilisés à la hauteur de 4,5 M $ sous le plafond.

« Toutes les portes sont ouvertes quant à l’avenir de Michael avec le Canadien », a ajouté Bergevin. « Je n’exclus aucun scénario. »

Au cœur d’une tourmente quant à son avenir en début de saison, Cole n’aurait jamais demandé à être échangé. Il a néanmoins levé sa clause de non-échange pour passer aux Stars.

« Il ne faisait pas moins partie de nos plans dernièrement », a expliqué Bergevin. « Il arrive que le temps de jeu diminue ou augmente pendant la saison. »

Après avoir signé un contrat de 4 ans et 18 millions à l’été 2011, Cole avait connu une première excellente saison avec le Canadien en marquant 35 buts et obtenant 26 passes en 82 rencontres. Il n’a cependant jamais été en mesure de prendre son rythme depuis le début de la saison écourtée alors que l’Américain a été limité à 3 buts et autant de passes en 19 parties.

« Il possède encore beaucoup de vitesse et de puissance pour un gars de son âge », a fait remarquer le DG des Stars Joe Nieuwendyk. « Le fait qu’il soit sous contrat pour encore deux ans nous sécurise beaucoup. »

Bergevin a dit que la transaction s’est conclue rapidement, tandis que Nieuwendyk a révélé que les deux équipes discutaient depuis une 10aine de jours déjà.