Robert Laflamme
dimanche, 15 sept. 2013. 22:45

MONTRÉAL - Le Canadien et les Sabres de Buffalo ont cédé tout le plancher aux jeunes ou presque, dimanche, à l'amorce de leur calendrier présaison. Ceux des Sabres ont finalement eu le meilleur, en l'emportant 5-4 aux tirs de barrage au Centre Bell.

Mikhail Grigorenko a été le seul marqueur de la séance, face à Zachary Fucale.

À l'autre bout, Matt Hackett n'a pas cédé devant Alex Galchenyuk, Martin Reway et Brendan Gallagher.

La jeunesse était à l'honneur. Steve Ott, Ville Leino, Drew Stafford et Henrik Tallinder étaient les principales têtes d'affiche des visiteurs. Peter Budaj, à quelques jours de son 31e anniversaire de naissance, et l'attaquant Brandon Prust, 29 ans, faisaient figure de grands frères chez le CH.

« Le but de l'exercice était de permettre aux jeunes d'acquérir de l'expérience. Nous avions dans la formation six ou sept jeunes d'âge junior, a souligné l'entraîneur Michel Therrien. C'est important pour nous et c'est bon pour eux. »

Bournival se signale
Bournival se signale

Le trio de Lars Eller, avec Galchenyuk et Gallagher qui n'ont rien perdu de leur fougue, a bien fait. Mais c'est celui de Martin St-Pierre, avec Michaël Bournival et Michael McCarron, qui a volé la vedette, avec une contribution de six points.

Bournival a réussi deux buts, St-Pierre a marqué, en plus d'amasser une aide, et le géant McCarron, premier choix de l'équipe au repêchage de juin, a amassé deux aides.

« J'ai apprécié beaucoup d'aspects du jeu de Bournival: sa rapidité, son acharnement et son jeu le long des bandes. C'est un travaillant. Grâce à sa rapidité, il provoque beaucoup de choses. »

Bournival réalise que tous les efforts qu'il a mis à l'entraînement cet été rapportent des dividendes.

« Le plus satisfaisant, selon moi, c'est l'intensité que notre trio a affichée. C'est un aspect du jeu que je peux apporter. Je me concentre là-dessus parce que c'est ce qu'on m'a demandé d'améliorer après ma première saison à Hamilton. »

Therrien a dit que McCarron avait connu sa meilleure performance du camp, en s'impliquant physiquement.

Les commentaires d'après-match de Michel Therrien
Les commentaires d'après-match de Michel Therrien

« J'ai eu beaucoup de plaisir, a dit le jeune Américain. À chacune des journées, le rythme augmente. J'ai dû m'adapter encore aujourd'hui. J'estime avoir bien fait. Et je peux être meilleur. »

Le Suédois Erik Nyström a ajouté l'autre but du Tricolore, en temps réglementaire. Le défenseur Greg Pateryn a récolté trois passes. Jarred Tinordi, qui a distribué de solides mises en échec en plus de laisser tomber les gants, et lui ont formé un duo efficace en défense.

Zemgus Girgensons, deux fois, Jamie McBain et Colton Gillies ont obtenu les autres buts des Sabres.

Le Canadien est de retour en action au Centre Bell, dès lundi, face aux Bruins de Boston.

Bienvenue Zachary!

Fucale a été déjoué sur le premier tir auquel il a été confronté après avoir remplacé Peter Budaj, à mi-chemin dans la soirée. Le deuxième de Girgensons a nivelé la marque à 3-3, à 11:51. Fucale s'est bien ressaisi, accordant deux buts en 15 tirs.

« La Ligue nationale, c'est le plus fort calibre de jeu, a dit Fucale. C'est important de vivre des expériences semblables. Il faut bien commencer à quelque part. Ce soir, c'est un bon début. J'ai eu des hauts et des bas, il fallait que je passe au travers de ça. »

Après un premier vingt décousu, le jeu s'était animé à l'attaque. Le rapide Girgensons a pavé la voie, dès la 58e seconde, couronnant de succès une belle poussée en infériorité numérique.

Bournival, le premier à briser la glace
Bournival, le premier à briser la glace

Bournival a aussitôt redonné l'avance aux siens, à 2:00, en déjouant Jhonas Enroth à l'aide d'un tir entre les jambières.

Le défenseur McBain a recréé l'égalité à 3:52, avant que Nystrvm ne fasse mal paraître Enroth en supériorité numérique, à 9:37.

Le but a coïncidé avec le changement de la garde devant les buts. Enroth a fait face a 13 tirs et Budaj 12.

En première, les amateurs avaient eu peu de choses à se mettre sous la dent, avant le premier de Bournival, à 15:18, et la bagarre entre Tinordi et Cody McCormick, à 22 secondes de la fin.

McCormick a remis ça en troisième, avec le défenseur Davis Drewiske.

Le jeu a par la suite été plus viril. L'agitateur Patrick Kaleta a voulu s'en prendre à Galchenyuk, entre autres.

Therrien a trouvé que les jeunes avaient bien réagi, en ne s'en laissant pas imposer.

« Les gars se sont serré les coudes. Je n'étais pas préoccupé, je dois dire. Pas du tout. »