RDS.ca, Collaboration Spéciale, Roger Leblond jeudi, 9 mai 2013. 10:44

Mauvaise nouvelle pour les partisans du Canadien : il n’a réussi que deux fois en 16 occasions à surmonter un déficit de 1 à 3 pour triompher dans une série quatre-de-sept dans toute son histoire.

C’est arrivé en 2003-2004, face aux Bruins de Boston et en 2009-2010, contre les Capitals de Washington (les deux fois lors de la série quarts-de-finale de l’Association de l’Est), qu’il ait réussi à réaliser l’exploit de remporter une 7e rencontre dans ces circonstances.

Dans les deux retours victorieux, le Tricolore n’avait pas l’avantage de la patinoire et avait remporté le septième et décisif match sur la glace de ses adversaires, 2 à 0, le 19 avril 2004, alors que le gardien José Théodore avait effectué 32 arrêts pour le blanchissage, alors que le 28 avril 2010, il avait triomphé 2 à 1, face aux Capitals de Washington, alors que Jaroslav Halak avait reçu 42 tirs, ne cédant qu’une fois, contre Brooks Laich, à 17:44 de la troisième période.

Ce match avait été serré jusqu’à la toute fin, car le défenseur Ryan O’Byrne, du Canadien, avait écopé d’une pénalité pour avoir porté son bâton trop élevé à 18:16 de cette troisième période et le CH avait terminé la rencontre en désavantage numérique.

En 2003-2004, c’était l’égalité 0-0 au milieu de la troisième période, alors que l’attaquant Richard Zednik marquait à 10:52 et récidivait dans une cage déserte à 19:52, concrétisant ce retour, le 19 avril 2004.

Le Canadien avait profité d’une supériorité numérique vers la fin de la rencontre, car Martin Lapointe, des Bruins de Boston, avait été chassé pour avoir donné de la bande à 16:23, mais le Tricolore n’avait pas été en mesure de capitaliser sur cette pénalité.

C’est vraiment les gardiens qui ont fait la différence lors de ces deux retours victorieux, car en 2003-2004, José Théodore n’avait concédé que trois buts lors des trois derniers matchs contre les Bruins de Boston et il fut imité par Jaroslav Halak, qui avait également été déjoué seulement trois fois lors des trois dernières parties contre les puissants Capitals de Washington qui avaient remporté le Trophée des Présidents pour avoir remporté le championnat du calendrier régulier.

En 2009-2010, Halak avait été tout simplement miraculeux, car lors des trois derniers matchs, car il avait affronté respectivement 38, 54 et 42 tirs, ne cédant que trois fois sur un total de 134 lancers !

Ce total de 134 tirs lors des trois derniers matchs était beaucoup plus élevé que celui que José Théodore avait eu à faire face en 2003-2004, car ce dernier avait reçu 100 tirs, 44, 24 et 32 respectivement.

Suite à ces deux retours victorieux, le Canadien avait subi la défaite en étant balayé par le Lightning de Tampa Bay, lors de la demi-finale de l’Association de l’Est en 2003-2004, alors qu’en 2009-2010, il avait surpris en éliminant les champions de la Coupe Stanley, les Penguins de Pittsburgh, dans la limite de sept matchs, dans la demi-finale de l’Association de l’Est.


*LES DEUX RETOURS VICTORIEUX DU CANADIEN DE MONTRÉAL*

*QUARTS-DE-FINALE, ASSOCIATION EST 2003-2004*
*CANADIEN DE MONTRÉAL 4 // BRUINS DE BOSTON 3*

7 avril 2004-Montréal 0 à Boston 3 (Andrew Raycroft, 31 tirs)
9 avril 2004-Montréal 1 à Boston 2 (prol.) (Patrice Bergeron, 1:26)
11 avril 2004-Boston 2 à Montréal 3
13 avril 2004-Boston 4 à Montréal 3 (prol.) (Glen Murray, 29:27)
15 avril 2004-Montréal 5 à Boston 1 (José Théodore, 44 tirs)
17 avril 2004-Boston 2 à Montréal 5 (José Théodore, 24 tirs)
19 avril 2004-Montréal 2 à Boston 0 (José Théodore, 32 tirs)

*QUARTS-DE-FINALE, ASSOCIATION EST 2009-2010*
*CANADIEN DE MONTRÉAL 4 // CAPITALS DE WASHINGTON 3*

15 avril 2010-Montréal 3 à Washington 2 (prol.) (Tomas Plekanec, 13:19)
17 avril 2010-Montréal 5 à Washington 6 (prol.) (Nicklas Backstrom, 0:31)
19 avril 2010-Washington 5 à Montréal 1
21 avril 2010-Washington 6 à Montréal 3
23 avril 2010-Montréal 2 à Washington 1 (Jaroslav Halak, 38 tirs)
26 avril 2010-Washington 1 à Montréal 4 (Jaroslav Halak, 54 tirs)
28 avril 2010-Montréal 2 à Washington 1 (Jaroslav Halak, 42 tirs)