La carte de l'UFC 276 présentée samedi à Las Vegas a été le théâtre du chant du cygne de l'une des combattants les plus populaires de l'histoire de l'organisation. 

Dans un combat de la carte préliminaire, Jim Miller (35-16-1) est devenu le combattant le plus victorieux de l'histoire de l'UFC en signant sa 23e victoire dans l'organisation, le tout aux dépens d'un autre vétéran, Donald Cerrone (36-17, 2).

UFC 276 : défaites de deux populaires vétérans

Miller, dont c'était le 40e combat en carrière au sein de l'UFC, s'est imposé de façon spectaculaire, par soumission à l'aide d'une guillotine au deuxième round.

Cerrone, qui n'a pas savouré la victoire à ses sept derniers combats (six défaites et un non-lieu), a annoncé sa retraite au terme de sa défaite.

« Je n'aime plus cela, a simplement admis Cerrone après avoir déposé son chapeau de cowboy et ses gants au centre de l'octogone. C'est le plus long camp d'entraînement que j'ai eu depuis longtemps et c'est devenu difficile de me lever pour m'entraîner. Je ne me plains surtout pas, mais je n'aime plus cela. Je vais devenir une vedette de cinéma, baby!

« C'est l'événement parfait pour ça : une salle comble, à Las Vegas, devant mes amis. J'ai eu toute une carrière et j'espère être au Temple de la renommée un jour. Merci à l'UFC! »

« Donald est une légende, a renchéri Miller. Je l'admire et je suis un de ses fans. Il va nous manquer. Je voulais avoir l'occasion de partager l'octogone avec lui parce que je savais que ce serait un combat spécial. »