Passer au contenu principal

RÉSULTATS

État des forces : Québec toujours au premier rang

Zachary Bolduc Zachary Bolduc - rds.ca
Publié
Mise à jour

Encore un mois et la 54e saison de la LHJMQ sera chose du passé!  Chacune des 18 formations du circuit Courteau a encore entre 9 et 12 matchs à disputer d'ici au 25 mars. Certaines équipes luttent pour le premier rang de leur association, d'autres se battent pour l'avantage de la glace et les dernières pour une place en séries. Voici donc notre avant-dernier classement des équipes. (Entre parenthèses le rang à la fin du mois de janvier)

1 - QUÉBEC (1)

Les Remparts de Québec viennent de perdre deux matchs de suite à domicile seulement pour la seconde fois de la saison. Aux prises avec une liste de blessés importante (Gaucher, Nause, Huchette, Malatesta et Darcy), les hommes de Patrick Roy demeurent au premier rang du classement général depuis le jour 1 de la saison. Zachary Bolduc a atteint le plateau des 40 buts et Théo Rochette en compte 36. Défensivement, les Remparts filent vers le Trophée Robert-Lebel avec une moyenne de buts alloués de 2,28 et n'accordent pas 25 lancers en moyenne par match.

2 - SHERBROOKE (2)

Le Phoenix de Sherbrooke continue d'empiler les victoires et le seul point de classement perdu en février l'a été contre les Remparts lors d'un revers en prolongation dans un match disputé à domicile. À ses huit derniers matchs, le Phoenix n'a accordé que 10 buts. D'ailleurs, le gardien Olivier Adam présente un dossier de 13-2-1 et une moyenne de buts alloués de 1,96 depuis son arrivée de Baie Comeau. Sherbrooke est toujours première en avantage numérique et a glissé au 2e rang à court d'un joueur. Le seul point négatif à surveiller chez le Phoenix : l'indiscipline...

3 - GATINEAU (4)

Les Olympiques de Gatineau viennent de gagner leurs 13 derniers matchs. Le directeur général et entraîneur-chef Louis Robitaille a réuni Olivier Nadeau, Riley Kidney et Alexis Gendron sur un même trio et honnêtement, cette unité fait des flammèches en ce moment. Pour un, Kidney est le meilleur pointeur du circuit depuis le début de 2023 avec 46 points en 18 matchs depuis sa venue en Outaouais. Les Olympiques ont brillé lors d'une séquence de trois matchs en quatre jours contre Halifax et les 67's d'Ottawa qui représentaient de gros tests en signant trois victoires.

4 - HALIFAX (3)

Les Mooseheads ont de nouveaux propriétaires depuis mardi dernier, soit la famille Simon, du Michigan, mais sur la patinoire rien n'a changé : Halifax continue de jouer du hockey inspiré. En 11 matchs en février, les hommes de Sylvain Favreau ont conservé un dossier de 7-2-2. Avec un calendrier favorable d'ici la fin de la saison (8 matchs sur 12 à domicile et des rivaux plus faibles), les Mooseheads peuvent encore aspirer à rejoindre les Remparts au sommet du classement général. À noter que Jordan Dumais a égalé sa production offensive de l'an dernier avec 109 points et il a encore 12 matchs à jouer. Dumais possède 16 points d'avance dans la course au Trophée Jean-Béliveau.  

5 - VICTORIAVILLE (5)

Il y a du sable dans l'engrenage chez les Tigres de Victoriaville, qui traversent leur première période creuse de la saison. Les Tigres n'ont gagné que 4 de leurs 11 duels en février. Ils ont aussi perdu leurs cinq derniers matchs à domicile. « Victo » a fait une croix sur la possibilité de rejoindre Sherbrooke et Gatineau au sommet de l'Association Ouest.
 
6 - ROUYN-NORANDA (6)

Les Huskies de Rouyn-Noranda continuent leur saison de rêve avec un dossier de 33 gains contre 18 échecs et 7 revers en temps supplémentaire, malgré un alignement très jeune. Daniil Bourosh est rendu à 36 buts, alors que les recrues Thomas Verdon et Bill Zonnon ont respectivement 17 et 15 buts. Peu d'équipes voudront affronter les Huskies en séries éliminatoires.

7 - RIMOUSKI (8)

L'Océanic de Rimouski continue de travailler fort pour garder le 3e rang de l'Association de l'Est avec une avance de trois points sur les Saguenéens de Chicoutimi. Mauvaise nouvelle dans le camp rimouskois, alors que le Colisée Financière Sun Life est fermé pour une période indéterminée, ce qui fait que le dernier droit du calendrier pourrait être éprouvant avec des matchs remis ou déplacés.

8 - CHICOUTIMI (7)

Les Saguenéens de Chicoutimi connaissent une intéressante seconde moitié de saison avec une fiche de 14-7-1 depuis le 6 janvier. La recrue Maxime Massé maintient son avance au sommet des pointeurs chez les joueurs de première année avec 56 points en 56 matchs. Le gardien Charles-Antoine Lavallée continue son travail colossal avec 27 des 30 victoires de l'équipe. Il est le portier le plus occupé du circuit cette saison, ayant pris part à 45 matchs.

9 - SHAWINIGAN (10)

Les Cataractes vivent une seconde série de revers, ayant perdu leurs six derniers matchs. En octobre, les hommes de Daniel Renaud s'étaient inclinés neuf fois de suite. Félix Lacerte est une autre recrue qui connaît de bons moments avec 46 points en 56 matchs et depuis la fin du mois de décembre, il obtient en moyenne plus d'un point par match, ce qui est excellent, surtout comme joueur de 16 ans.

10 - DRUMMONDVILLE (11)

Les Voltigeurs de Drummondville manquent de constance. Ils arrivent à vaincre Halifax et Victoriaville, mais perdent contre Baie-Comeau et Val-d'Or à la maison. C'est un dossier de cinq gains et six échecs pour les Voltigeurs lors du dernier mois, marqué par la démission du directeur général Philippe Boucher pour des raisons personnelles.

11 - MONCTON (9)

Depuis la fin de la période des transactions, les Wildcats tirent le diable par la queue. Au 11 janvier, Moncton avait une avance de 15 points sur Charlottetown au second rang de la section des maritimes. Cette avance n'est plus que de cinq points. Au moment d'écrire ces lignes, il est loin d'être assuré que les Wildcats auront l'avantage de la glace en 1re ronde des séries. Le 19 février dernier, les Wildcats ont subi une difficile défaite de 11-3 à la maison face aux Mooseheads.

12 - CHARLOTTETOWN (15)

Les Islanders de Charlottetown remontent au classement de la section des maritimes et encore une fois, il faut souligner le travail de l'entraîneur Jim Hulton, qui a vu son équipe maintenir un dossier de 7-3-1 en février. L'acquisition du gardien de 20 ans Jakob Robillard est payante pour les insulaires, lui qui maintient une moyenne de buts alloués de 2,96 et un taux d'efficacité de ,917 depuis sa venue à l'Île-du-Prince-Édouard.
 
13 - BAIE-COMEAU (14)

Le Drakkar de Baie-Comeau a maintenu une fiche de 5-4-1 en février, mais demeure une douzaine de points derrière Rimouski et Chicoutimi. Le Tchèque Matyas Melovsky connaît de bons moments avec au moins un point à chacun de ses 13 derniers matchs.

14 - BLAINVILLE-BOISBRIAND (12)

L'Armada de Blainville-Boisbriand traverse une autre vilaine séquence avec sept revers de suite. Au moment d'écrire ces lignes, la flotte laurentienne a six points d'avance sur les Sea Dogs de Saint John dans la lutte pour le dernier rang donnant accès aux séries. Sans parler de danger, il n'en demeure pas moins que les Sea Dogs ont un meilleur calendrier que l'Armada pour terminer la saison.

15 - CAP-BRETON (17)

Les Eagles du Cap-Breton se sont donné un peu d'oxygène dans la course aux séries éliminatoires en allant chercher trois gains dans leurs quatre derniers matchs et surtout deux importantes victoires à la maison contre les Sea Dogs. Le Cap-Breton est passé au travers sa rude séquence de 6 matchs en sol québécois avec une récolte de cinq points sur une possibilité de 12, ce qui est très satisfaisant avec une équipe en reconstruction.

16 - VAL-D'OR (13)

Les Foreurs de Val-d'Or ont défrayé la manchette en février en remerciant le directeur général de l'équipe Pascal Daoust. Il semble que le bureau de direction n'aimait pas la progression de l'équipe finaliste de la Coupe du Président en 2021. Il est évident qu'en cédant Justin Robidas et Alexandre Doucet, les Foreurs s'exposaient à des jours difficiles. L'équipe, qui est en pleine lutte pour sa place en séries, n'a que cinq victoires en 19 matchs depuis la fin de la période des transactions.

17 - SAINT JOHN (18)

Les Sea Dogs de Saint John tentent de se qualifier pour les séries, mais ce ne sera pas évident avec six points de retard sur les Foreurs et l'Armada. Au rayon des bonnes nouvelles, les recrues des Sea Dogs progressent bien alors que 7 des 20 meilleurs pointeurs chez les joueurs de 1re année s'alignent pour les champions en titre de la Coupe Memorial.

18 - ACADIE-BATHURST (16)

Le Titan a finalement mis un terme à sa séquence de 14 revers en l'emportant en tirs de barrage samedi contre les Cataractes. Ce ne sera pas facile pour Bathurst de se qualifier pour le tournoi de fin de saison, alors que la troupe de Gordie Dwyer n'a pas gagné sur les patinoires adverses à ses 12 derniers matchs.