Jonathan Huberdeau s’est adressé aux médias au lendemain de son association à long terme avec les Flames Calgary. Quelques jours seulement après son souper à Montréal avec le directeur général de l’équipe Brad Treliving, le Québécois a signé une prolongation de huit ans évaluée à 84 millions de dollars $.

Huberdeau veut être un leader sur la glace et dans la communauté

« Le souper s’est bien passé. Il voulait prendre le temps de me connaitre avant de me signer à long terme. J’avais un bon sentiment après la rencontre que je signerais un long pacte. Son voyage pour venir à Montréal me rencontrer prouve la personne qu’il est. Ça me donne le goût de jouer pour lui », a mentionné le vétéran de 29 ans.

Jonathan Huberdeau quitte les Panthers après dix saisons sous le chaud soleil de la Floride. La transaction monstre l’envoyant aux Flames en échange de notamment Matthew Tkachuk a été difficile à avaler sur le moment pour Huberdeau. Deux semaines plus tard, il est plus serein sur son avenir.

 « La transaction a été un choc pour moi, mais je devais tourner la page rapidement. Je suis vraiment excité de me joindre à cette équipe. Ils ont transigé pour obtenir mes services, ils me voulaient vraiment et ça a eu un impact sur ma décision de m’engager à long terme avec eux », a-t-il ajouté.

Âgé de 29 ans, Huberdeau voulait continuer d’évoluer pour une équipe aspirante à la Coupe Stanley et les Flames cadraient parfaitement dans ses plans à ce sujet.

 « L’avenir à Calgary est prometteur. C’est une équipe qui veut gagner maintenant et c’est pourquoi je suis excité de me joindre à cette formation. À l’âge que je suis rendu, je veux gagner dès maintenant », a affirmé l’attaquant originaire de St-Jérome, qui voit aussi d’un bon œil son arrivée de l’autre côté de la frontière.

« En tant que Canadien, c’est excitant pour moi de jouer dans mon pays. Calgary est une belle ville de hockey. Les partisans sont enflammés. En évoluant pour l’équipe visiteuse lors des dernières années, ça a toujours été difficile de jouer au Saddledome. Il y a une belle atmosphère là-bas. »

« Je veux gagner maintenant »

 Avec une saison à écouler à son contrat, Huberdeau est heureux de ne pas avoir à se soucier de la suite lorsqu’il entamera sa première campagne dans l’uniforme des Flames.

« C’est un soulagement pour moi. Je voulais arriver là-bas et savoir que j’allais être là pour les neuf prochaines années. C’était important pour moi. Je vais tout donner pour cette équipe-là. »