SOMMAIRE | SECTION SPÉCIALE

SAINT-LOUIS - Un but controversé du défenseur Erik Karlsson, son deuxième du match, à 5:23 de la première période de prolongation a procuré aux Sharks de San Jose une victoire de 5-4 contre les Blues de St Louis mercredi soir au Scottrade Center.

La victoire permet aux Sharks de prendre une avance de 2-1 dans la série finale de l'Association de l'Ouest et de récupérer l'avantage de la patinoire après leur revers de 4-2 lors du deuxième match, lundi soir à San Jose.

La quatrième rencontre sera présentée vendredi soir au Scottrade Center.

Le but de Karlsson a été rendu possible par une passe avec la main par Timo Meier, alors qu'il se trouvait sur ses genoux, à la gauche du filet de Jordan Binnington. Gustav Nyquist a récupéré la rondelle après la passe de Meier et l'a relayée à Karlsson qui a réussi à déjouer la vigilance du gardien des Blues.

« Nous ne jouons pas au handball, mais au hockey. Nous méritions cette victoire et je crois qu’à la fin de la journée, les deux équipes vont aller de l’avant », a mentionné Karlsson au sujet du but vainqueur.

« Je ne l'ai pas vraiment vu, a ajouté le défenseur. J'ai pensé que Gustav a pris la rondelle directement devant le but. Je n'avais qu'à être une option. »

Dans les secondes qui ont suivi le but, Binnington a immédiatement signalé aux arbitres qu'il y avait eu passe avec la main et bien que les quatre officiels se soient consultés, ils ont accordé le but puisque le jeu ne pouvait faire l'objet d'une révision vidéo.

Les reprises télévisées montraient clairement que Binnington avait raison de protester.

Alors que les arbitres se dirigeaient vers leur vestiaire, Binnington a violemment frappé son bâton dans la baie vitrée en guise de mécontentement.

« Je n'ai pas eu d'explications. On dirait qu'il y a des règlements différents pour chaque équipe. Certains vont peut-être mal dormir après avoir vu la reprise. C'est tout ce que je dirai », a soutenu le capitaine des Blues Alex Pietrangelo.

Les Blues ne digèrent pas le but gagnant

« Johny Murray est un arbitre que je respecte énomément. Son jugement a été très bon tout au long de l'année. C'est un Québécois et je l'adore. Je ne sais pas qu'est-ce qu'ils se sont dis, mais nous n'avons pas eu d'explications », a mentionné l'attaquant David Perron après la défaite.

« C'est toujours dur de perdre en prolongation, a dit l'entraîneur des Blues, Craig Berube. Mais au niveau personnel et aussi comme équipe, il faut aller de l'avant. Il faut être prêts pour le match 4. C'est tout ce que vous pouvez faire. Nous avons bien joué mais nous avons perdu. On ne peut rien y faire. Il faut juste continuer notre chemin. »

S'il y a bien une équipe qui comprend à quel point une décision des officielles peut être frustrantes, c'est bien les Golden Knights de Vegas. Lors du septième match de leur série contre ces mêmes Sharks, une pénalité de cinq minutes a été décernée à Cody Eakin pour son double-échec à Joe Pavelski. Sur le coup, il était possible de croire que le bâton l'avait atteint directement au visage, mais à la reprise, il a frappé le joueur de San Jose à la poitrine. La pénalité a été maintenue et les Sharks ont marqué quatre buts à la suite de cet avantage numérique et ils ont ultimement éliminé les Golden Knights.

La formation de Vegas a donc profité de l'occasion pour rappeler cette situation par l'entremise d'une publication qui montre leur soutien à l'endroit des Blues.

La défaite est d'autant plus difficile à accepter que les Blues menaient 4-3 jusqu'à ce que Logan Couture, avec son 14e des séries, n'égale le score avec 61 secondes à jouer à la troisième période.

De plus, environ 40 secondes plus tôt, alors que les Sharks avaient remplacé le gardien Martin Jones par un sixième attaquant, Jaden Schwartz avait raté une belle occasion de donner aux Blues une avance de deux buts. Son tir décoché du centre de la glace a cependant frappé l'extérieur du filet.

Les Sharks menaient 2-0 après 20 minutes grâce à des buts de Karlsson et de Joe Thornton.

Alexander Steen a réduit l'avance à 1:18 de la deuxième période, mais Thornton a inscrit son deuxième du match seulement 18 secondes plus tard.

Les Blues ont réagi à leur tour et marqué trois buts avant la fin de la période médiane.

Vladimir Tarasenko a battu Jones d'un tir de grande qualité, à 4:05, puis David Perron a marqué deux fois en moins de trois minutes vers la fin de l'engagement.

Thornton a terminé le match avec trois points tandis que Kevin Labanc récoltait deux aides.

Dans la défaite, le défenseur Colton Parayko a amassé trois mentions d'aide.

Les deux gardiens ont fait face à 32 tirs.

ContentId(3.1322029):Séries LNH : Enfin un but en 2019 pour Erik Karlsson (hockey)
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1322030):Séries LNH : Jumbo Joe Thornton récompensé pour son échec avant (hockey)
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1322032):Séries LNH : Ivan Barbashev fait tout le travail pour Alexander Steen (hockey)
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1322033):Séries LNH : Joe Thornton répond 18 secondes plus tard (hockey)
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1322034):Séries LNH : Vladimir Tarasenko fait tout d'un bout à l'autre (hockey)
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1322036):Séries LNH : David Perron complète le tic-tac-toe (hockey)
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1322037):Séries LNH : David Perron sort le boulet de canon (hockey)
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1322045):Séries LNH : Le 14e de Logan Couture force la prolongation (hockey)
bellmedia_rds.AxisVideo
ContentId(3.1322047):Séries LNH : La main de Dieu version hockey (hockey)
bellmedia_rds.AxisVideo