BOSTON – Le capitaine des Bruins de Boston, Patrice Bergeron, a finalement décidé de repousser la date de sa retraite et sera avec la formation du Massachusetts pour une autre saison, tandis que David Krejci sera aussi de retour avec l'équipe après une saison d'absence.

Les Bruins ont confirmé les retours des deux joueurs de centre, lundi.

« J’ai pris ma décision fin juin-début juillet… j’avais besoin de parler avec ma famille, de voir si j’avais encore le goût de jouer, si j’avais encore le feu sacré, si je pouvais encore avoir un impact avec mon équipe, a déclaré Bergeron en visioconférence.

« Le sentiment de penser à la retraite n’est jamais venu, mais c’était la première fois depuis le début de ma carrière que je me retrouvais sans contrat. Je voulais vraiment prendre le temps de m’écouter pour voir où j’en étais. J’ai pris le temps de me reposer et j’avais le goût de recommencer la même routine que lors des étés précédents. »

Bergeron, quintuple vainqueur du trophée Selke, remis à l'attaquant défensif par excellence de la LNH, empochera un salaire de base de 2,5 millions $ US. Le Québécois âgé de 37 ans pourrait obtenir 2,5 millions $ supplémentaires en bonis de performance.

Pour sa part, Krejci, 36 ans, a accepté un pacte d'une saison et un million $, plus deux millions supplémentaires en bonis de performance.

Après l'élimination des Bruins en sept rencontres aux mains des Hurricanes de la Caroline lors du premier tour des séries éliminatoires, le giron du club n'a pas hésité à être dithyrambique envers Bergeron.

« Il est tellement important à cette organisation. Nous le voulons tous de retour », avait alors mentionné l'entraîneur des Bruins, Bruce Cassidy, qui a depuis été remplacé par Jim Montgomery.

Son compagnon de trio Brad Marchand avait abondé dans le même sens.

« J'ai encore le feu sacré »

« Il est la colonne vertébrale de l'équipe. Il est le plus gros morceau de cette équipe. Donc oui, nous voulons qu'il soit de retour », avait-il confié.

Bergeron prendra part à une 19e saison dans le circuit Bettman. Le natif de L'Ancienne-Lorette a conclu la dernière campagne avec 65 points en 73 parties, venant au troisième rang des marqueurs de son équipe derrière Marchand et David Pastrnak.

En 1216 matchs dans la LNH, Bergeron a récolté 400 buts et 582 aides. Il se classe troisième dans l'histoire des Bruins pour les matchs disputés et quatrième pour les buts, les aides et les points. L'équipe l'a sélectionné en deuxième ronde, 45e au total, lors du repêchage de 2003.

Il a aidé les Bruins à remporter la coupe Stanley en 2011.

Krejci était aussi présent en 2011, lui qui a également passé l'ensemble de sa carrière dans la LNH avec les Bruins.

Le natif de Sternberk, en République tchèque, a récolté 215 buts et 515 aides en 962 matchs avec les Bruins, qui l'avaient choisi en deuxième ronde, 63e au total, lors du repêchage de 2004.

Krejci a passé la dernière saison en République tchèque. Il a amassé 20 buts et 26 aides en 51 matchs avec l'Olomouc HC. Il a aussi représenté avec brio son pays aux Jeux olympiques de Pékin et au Championnat mondial, en Finlande.

Les Bruins rapatrient deux vétérans à la maison

À sa dernière campagne dans la LNH, en 2020-2021, Krejci avait récolté huit buts et 36 aides en 51 rencontres.

Bergeron et Krejci entameront la saison sans l'un de leurs fidèles comparses, Marchand, au moins pour les deux premiers mois de la campagne en raison d'une opération aux hanches. Il s'agit du même son de cloche pour le défenseur étoile du club, Charlie McAvoy, opéré à l'épaule gauche.

Les Bruins ont poursuivi sur leur lancée en après-midi avec la mise sous contrat de Pavel Zacha également pour une seule saison. Ce dernier touchera un salaire de 3,5 millions $.

Âgé de 25 ans, il a disputé 70 matchs la saison dernière avec les Devils du New Jersey, obtenant 15 buts et 21 mentions d’aide. Les Bruins ont fait son acquisition le 13 juillet en retour d’Erik Haula.