Passer au contenu principal

RÉSULTATS

Après un début peu de match inspiré, Edmonton gagne le 4e match contre Dallas

Publié
Mise à jour

SOMMAIRE

Après avoir concédé deux buts à leurs rivaux en début de rencontre, les Oilers d'Edmonton se sont ralliés pour vaincre avec aplomb les Stars de Dallas 5 à 2 dans le match no 4 de la finale de l'Ouest, mercredi soir.

Les Albertains reviennent à la hauteur des Stars après avoir perdu le premier affrontement joué devant leurs partisans, il y a deux jours.

La cinquième partie sera disputée vendredi soir à 20 h 30, au American Airlines Center de Dallas.

Ce sont les Stars qui sont sortis des blocs avec le vent dans les voiles, alors que les visiteurs ont touché la cible deux fois durant les six dernières minutes.

Wyatt Johnston a donné le ton dès la 58e seconde, en servant un lancer parfait dans la lucarne qui n'a laissé aucune chance à Stuart Skinner.

Déjà ébranlés après leur deuxième moitié de match difficile lundi, les Albertains ont flanché une deuxième fois.

Un autre jeune attaquant de Dallas s'est occupé de doubler l'avance à 5:29 du premier vingt, en l'occurence la recrue Logan Stankoven, dont la déviation du tir d'Esa Lindell a trompé la vigilance de Skinner du côté rapproché.

Vivement critiqué pour son ineffacité durant cette série, le défenseur des Oilers Darnell Nurse - tout comme son compagnon de duo Brett Kulak - a été spectateur des deux filets hâtifs des Stars.

McLeod ouvre les valves pour les Oilers

Nurse s'est probablement négocié un sursis de ses entraîneurs et des partisans en étant un acteur important du premier but des siens, celui de Ryan McLeod, fraîchement revenu dans la formation albertaine.

Oettinger n'a pas été en mesure de couvrir le lancer de Nurse, et McLeod s'est emparé de la rondelle gisant dans le demi-cercle, à 13:30 du premier engagement.

Exactement 2:45 plus tard, Evan Bouchard faisait rugir le Rogers Place en ramenant les compteurs à zéro, avec son sixième but et 23e point des séries.

Le capitaine Connor McDavid a intelligemment tiré sur la jambière d'Oettinger, sachant que le retour avait de bonnes chances d'aboutir sur la lame du bâton du no 2, et c'est précisement ce qui est arrivé.

La deuxième période s'est amorcée sous le signe de la prudence, et ironiquement, il aura fallu attendre que les Oilers soient à court d'un homme pour assister à une réelle occasion de marquer.

D'ailleurs, Mattias Janmark ne l'a pas ratée, cette chance. Le Suédois a bénéficié du revirement provoqué par Connor Brown pour s'amener devant le portier texan, qu'il a déjoué à l'aide d'un tir bas.

« Notre unité a fait du très bon boulot dernièrement, a mentionné Janmark. Je crois que nous avons réussi ce soir à les forcer à jouer sur les talons même lorsqu'ils avaient l'avantage d'un homme. Notre structure était à point (sur mon but). Nurse a réussi un bloc-clé, et Brown a fait un beau jeu pour me repérer en sortie de zone avec de la vitesse. »

Les Stars n'avaient pas eu le temps de se faire à l'idée qu'ils tiraient de l'arrière pour la première fois de la soirée, que Leon Draisaitl doublait la priorité, 52 secondes après le filet de Janmark.

Zach Hyman a effectué une savante passe soulevée vers son coéquipier allemand, qui a tiré tout juste au-dessus de la jambière d'Oettinger, du côté du bâton, pour son dixième but des séries.

« C'était vraiment un bon match de notre part, a affirmé Draisaitl. Lorsque nous jouons de cette façon, nous formons une équipe très difficile à contenir pour l'adversaire. Nous avons joué un match propre, et nous leur avons donné peut-être une chance dans l'enclave en avantage numérique... Un match mature de notre part; c'était très bien. »

McDavid a également participé au quatrième but d'Edmonton, avant d'amasser une troisième aide au dernier tiers, augmentant à 28 sa récolte de points (4-24) en 16 rencontres éliminatoires.

La foule était encore en liesse quand Skinner a réussi un gros arrêt face à Evgenii Dadonov, gardant le score intact.

Contrairement au match no 3, les Stars n'ont rien eu de bon à se mettre sous la dent en deuxième moitié de match.

Tandis que Skinner faisait le boulot devant sa cage - il a repoussé 20 lancers -, ses coéquipiers faisaient le nécessaire pour garder les occasions de qualité au strict minimum.

L'arrière Mattias Ekholm s'est chargé de mettre fin à tout espoir de remontée des visiteurs avec un but dans un filet abandonné, à 18:07.

Le jeune défenseur suédois Philip Broberg jouait pour la première fois depuis la mi-avril, en remplacement du Québécois Vincent Desharnais, dont c'est le 28e anniversaire de naissance.

Tout comme Desharnais, les attaquants Warren Foegele et Sam Carrick ont été rayés de l'alignement. Ces derniers ont été remplacés par McLeod et Corey Perry et la décision de Knoblauch a rapporté.

Le défenseur Chris Tanev a quitté le match en raison d'une blessure au bas du corps en deuxième période, et n'est pas revenu au banc des Stars par la suite.