Passer au contenu principal

RÉSULTATS

Deux histoires se répètent à Lac-Beauport

Publié
Mise à jour

Le skieur acrobatique Lewis Irving a sauté en super-finale pour une deuxième journée de suite à la Coupe du monde des sauts, au centre de ski Le Relais. Et à l'instar de sa performance de samedi, c'est son atterrissage qui l'a privé d'une place sur le podium.

Samedi, Irving avait manqué de vitesse, ce qui avait causé sa chute et l'avait conduit au sixième rang. Évidemment, il espérait se reprendre dimanche devant ses proches. Il a atterri son saut cette fois-ci après s'être qualifié de justesse pour la deuxième finale, mais un léger déséquilibre l'a fait dévier de sa trajectoire et lui a coûté de précieux points.

« Ç'a tout de même été une fin de semaine extraordinaire avec les amis, la foule, on ne peut pas demander mieux », a précisé Lewis Irving, auteur d'une note de 75,66 points en grande finale, bonne pour la quatrième place.

« J'avais la bonne vitesse aujourd'hui, c'était plus un manque d'adaptation de ma part », a-t-il précisé.

L'entrevue du Québecois a été interrompue par une lourde chute du Chinois Qi Guangpu. Celui qui visait une deuxième victoire en autant de jours a raté son ultime saut, son dos et sa tête ont durement heurté le sol à l'atterrissage, laissant planer un lourd silence au bas de la piste. L'équipe de soigneurs a rapidement rejoint le meneur au classement général, qui était conscient au moment de quitter le site sur une civière.

« On est tous très proches, on s'entend super bien et on est tous des amis. De voir quelqu'un chuter comme Qi, qui a beaucoup d'expérience et qui est très bon sur le circuit, on n'aime jamais voir ça. On souhaite toujours le mieux pour tout le monde et on va souhaiter que ce n'est rien de trop grave et qu'il pourra revenir assez rapidement », a commenté Irving, quelques minutes après la chute.

Les compatriotes de Qi Guangpu, Zhang Yifan (119,03) et Wang Xindi (108,50), ont décroché l'or et l'argent, tandis que le Suisse Noe Roth a complété le podium avec 100,00 points.

Irving a été le seul Canadien à atteindre première finale masculine, réservée aux 12 meilleurs. Les quatre skieurs suivants sont québécois, soit Pierre-Olivier Côté, Émile Nadeau, Miha Fontaine et Alexandre Duchaine. Victor Primeau et Anthony Noël ont terminé 24e et 25e, tandis qu'Elliot Beauregard et Gabriel Dion pointent en 27e et 28e places.

Thénault stoppée en première finale

L'an dernier, toujours au centre de ski Le Relais, Marion Thénault avait entamé le programme double sur la plus haute marche du podium. Le lendemain, elle avait subi une chute aux qualifications et s'était contentée du 16e rang.

Un scénario similaire s'est reproduit dimanche. La Sherbrookoise, médaillée de bronze 24 heures plus tôt, n'a pas réussi à se qualifier pour la super-finale à nouveau.

Elle était la meneuse au terme des qualifications. Une fois arrivée en première finale, elle a atterri sur les talons et son dos a touché la piste. Résultat : Marion Thénault a dû se contenter d'une note de 68,73 points et de la neuvième place.

« Je suis fière de moi pour là où je me suis rendue, mais c'est super décevant. Je sais très bien que je peux être sur le podium », a-t-elle partagé en zone mixte.

Fidèle à ses habitudes, elle y est allée le tout pour le tout et a suivi son plan de match à la lettre, peu importe le degré de difficulté nécessaire pour accéder à la dernière manche.

« C'était ça le plan, je ne le change pas, peu importe les conditions et ce que les autres font. Je me concentre sur mes sauts. C'est entièrement de ma faute, pas des facteurs extérieurs. »

Victime d'une chute lors de son unique saut la veille, Alexandra Montminy a atteint la première finale dimanche. Elle a chuté et s'est classée 12e. Charlie Fontaine et Rosalie Gagnon ont quant à elles terminé 14e et 15e.

« Les conditions n'étaient pas faciles cette fin de semaine, mais j'ai fait de mon mieux et c'est ça l'important », a mentionné Fontaine, qui se préparera maintenant pour des Coupes Nor-Am d'ici le reste de la saison.

« L'ambiance était vraiment le fun, surtout samedi en finale avec tout le monde qui nous encourageait, toute ma famille était ici ! »

L'Américaine Winter Vinecky est parvenue à se reprendre après une contre-performance en remportant la médaille d'or. Elle a obtenu 97,88 points et a devancé la Chinoise Chei Meiting (88,12) ainsi que l'Australienne Danielle Scott (81,42).

Le dernier arrêt de la Coupe du monde se fera à Almaty, au Kazakhstan, le 10 mars prochain.