Tout pointait vers une dixième défaite en 12 matchs, mais Denis Shapovalov a retrouvé sa touche au bon moment pour remonter la pente et vaincre Tommy Paul en trois manches de 3-6, 6-4 et 6-3 au deuxième tour du Masters 1000 de Cincinnati, mercredi.

Mené 4 à 1 lors de la deuxième manche, Shapovalov semblait en voie de connaître une autre sortie rapide, mais il a remporté les cinq points suivants grâce à un excellent tennis offensif avant de continuer dans la même veine lors du set ultime.

Dans ce match en deux temps de deux heures et huit minutes, Shapovalov a cédé son service à quatre occasions dans les deux premières manches. Pour sa part, le gaucher a converti cinq de ses 10 chances de s’emparer du service de son rival.

Shapovalov a compensé ses ennuis au service avec du jeu offensif à point. Le joueur de 23 ans a présenté un pourcentage de réussites de 53 % sur sa première balle et un total de trois as contre dix doubles fautes.

Il s’agissait d’un deuxième duel entre les deux joueurs. Paul avait eu le dessus en trois manches lors du tournoi de Stockholm, à la fin de l’année 2021.

La veille, Shapovalov avait défait le Bulgare Gregor Dimitrov en deux manches de 7-6 et 6-3. Il a maintenant rendez-vous avec le no 1 mondial Daniil Medvedev.

Il s'agira du cinquième duel entre les deux joueurs. Le Canadien a gagné les deux premiers en trois sets, en 2017 et en 2018, incluant le premier aux Internationaux des États-Unis.

Medvedev a gagné les deux autres en deux manches, dont le dernier, dans le cadre de l'édition 2021 de la Coupe Laver à Boston. Tous leurs matchs ont été joués sur surface dure.

Auger-Aliassime convaincant à ses débuts

Le Québécois Félix Auger-Aliassime a bien amorcé son parcours à l'Omnium Western & Southern en défaisant l'Australien Alex de Minaur en deux manches de 6-3, 6-2.

Auger-Aliassime, qui revient d'une participation en quarts de finale à l'Omnium Banque Nationale, n'a mis que 78 minutes pour vaincre de Minaur et passer au troisième tour à Cincinnati.

FAA réussit son entrée à Cincinnati

Auger-Aliassime, septième tête de série du tournoi, sera maintenant opposé à Jannik Sinner, qui a vaincu Miomir Kecmanovic après ce dernier eut abandonné alors qu'il était mené 7-5 et 3-1.

Le Québécois de 22 ans a réussi neuf as pendant son duel contre l'Australien et il a gagné 82 pour cent de ses points en première balle de service. Il a brisé son adversaire à quatre reprises, dont trois en deuxième manche.

Il s'agissait d'un premier match entre Auger-Aliassime et de Minaur sur le circuit de l'ATP. Ils avaient tous deux gagné une confrontation au niveau Challenger.

L'Ontarien Denis Shapovalov, éliminé par de Minaur à Montréal, doit se mesurer à l'Américain Tommy Paul, mercredi. Paul a remporté les deux derniers duels face à Shapovalov, incluant la finale du tournoi de Stockholm, en 2021.

Murray frustré par Norrie

Cameron Norrie, 11e mondial et finaliste du tournoi de Los Cabos il y a deux semaines, s'est qualifié pour les 8e de finale en renversant 3-6, 6-3, 6-4 Andy Murray (47e).

Le Britannique affrontera le Norvégien Casper Ruud (5e), demi-finaliste à Montréal la semaine passée, ou l'Américain Ben Shelton (229e) bénéficiaire d'un laissez-passer.

En quête d'un troisième titre en 2022 après ceux glanés à Delray Beach à Lyon, Norrie a dû se montrer patient pour contenir son compatriote, auteur d'une entame très convaincante et récompensé du gain du premier set.

Après avoir été sorti d'entrée à Washington et à Montréal, Murray avait déjà montré du mieux lundi dans l'Ohio, en éliminant, un autre revenant le Suisse Stan Wawrinka après un match marathon, 7-6 5-7 7-5. 

Mais il s'est fait briser à 4-3 dans la deuxième manche, aussitôt perdue, et alors un autre match a débuté.

Murray, qui poursuit à 35 ans sa quête d'un retour au plus haut niveau, qui l'a conduit cette année à deux finales à Sydney et Stuttgart, a eu trois opportunités de breaker son adversaire à 3-2, non concrétisées.

Souffrant de crampes, le vainqueur du tournoi en 2008 et 2011, a marqué le pas physiquement et Norrie d'en profiter pour lui prendre le service à 4-4, avant de conclure sur sa première balle de match en 2 h 38.