RDS.ca, AP mercredi, 20 févr. 2013. 15:14

BUFFALO, N.Y. - Les Sabres de Buffalo ont congédié l'entraîneur-chef Lindy Ruff, mercredi, avec l'équipe qui connaît des ennuis et leurs amateurs qui s'impatientent.

Ruff a été remercié après un entraînement de 90 minutes au lendemain d'une défaite de 2-1 à domicile contre les Jets, pendant laquelle les partisans ont souvent fait entendre leur mécontentement.

Ron Rolston a été nommé l'entraîneur-chef par intérim pour le reste de la saison. Il en était à sa deuxième saison aux commandes des Americans de Rochester, le club-école de Buffalo dans la Ligue américaine.

Les Sabres (6-10-1) n'ont récolté que neuf points à leurs 15 derniers matchs. Ils ont gagné leurs deux premiers matches de la saison, mais leur fiche n'est que de 4-10-1 depuis ce temps.

Ruff a cumulé un dossier de 571-432-162, devenant l'entraîneur ayant gagné le plus de matches avec les Sabres. Il en était à sa 16e saison derrière le banc de l'équipe - un sommet avec le même club, chez les entraîneurs de la LNH.

Les Sabres n'ont pas encore nommé de remplaçant à l'approche de leur match de jeudi, à Toronto.

Le directeur général Darcy Regier est allé au domicile de Ruff pour l'informer de la décision. Il lui a permis d'aller rencontrer les joueurs avant que ceux-ci embarquent dans l'autobus pour Toronto, où l'équipe affrontera les Maple Leafs jeudi soir.

La nouvelle a surpris car la direction des Sabres, dont le président Ted Black, avait soutenu Ruff ces derniers temps.

Le propriétaire Terry Pegula tente de faire des Sabres une équipe pouvant aspirer à gagner la coupe Stanley, un objectif qu'il a clairement exprimé au moment d'acheter l'équipe en février 2011.

Ruff était de plus en plus conscient que son poste était fragile. La semaine dernière, il a en quelque sorte pris le blâme du mauvais rendement des siens, ajoutant toutefois qu'il n'avait fini de chercher des solutions.

Mercredi, il a coupé court à sa disponibilité médias en évoquant des changements à venir car selon lui, les choses ne fonctionnaient pas dans le contexte actuel.

«Tout le monde du hockey sait à quel point l'organisation des Sabres apprécie les qualités de Lindy Ruff comme entraîneur et comme être humain, a dit Pegula. Ces qualités ont rendu cette décision très difficile.»

Les Sabres ont atteint les séries à chacune des quatre premières saisons de Ruff et lors de huit saisons sous sa gouverne. Il était en poste en 1999 quand Buffalo a surpris en atteignant la finale de la coupe Stanley, contre Dallas. Les Stars ont gagné en six matches.

Les Sabres ont connu des succès limités depuis 2006 et 2007, alors qu'ils ont été vaincus en finale de l'Est à chaque fois. Ils ont raté les séries lors de trois des cinq dernières saisons et dans les deux autres, leur parcours s'est terminé après une seule ronde.

Les 571 gains de Ruff le placent deuxième de l'histoire de la LNH pour les victoires avec une seule équipe. Il n'est dépassé que par Al Arbour, qui a gagné 740 matches à la barre des Islanders de New York.

Ruff était associé aux Sabres depuis 1979, quand le club l'a choisi au deuxième tour. Il s'est joint à l'équipe dès la saison 1979-80 et en novembre 1986, il a remplacé nul autre que Gilbert Perreault comme capitaine des Sabres.

Le passage de Lindy Ruff à Buffalo
Le passage de Lindy Ruff à Buffalo
Ruff : les réactions sont nombreuses
Ruff : les réactions sont nombreuses