Le magasinage du directeur général du Canadien Marc Bergevin n'est pas terminé. Le patron de l'équipe a obtenu le joueur de centre Nate Thompson.

Dans cette transaction, le Canadien a aussi mis la main sur un choix de cinquième ronde en 2019 (obtenu des Coyotes de l'Arizona), et cédé un choix de quatrième tour en 2019 (acquis des Flames de Calgary).

Âgé de 34 ans, Thompson, qui a levé sa clause de non-échange, a participé à 53 matchs cette saison avec les Kings, inscrivant quatre buts et six points, avec un ratio défensif de plus-3. L'attaquant de six pieds un pouce et 207 livres a remporté 53,3 pour cent de ses mises en jeu.

« Obtenir la chance de jouer pour le Canadien de Montréal à n’importe quel moment de sa carrière, je pense que c’est un honneur. Je suis très excité », a réagi Thompson en entrevue à RDS, lui qui en est à sa dernière année d'un contrat de deux ans qui lui rapporte 1 650 000 $ par saison.

« Je suis un gars qui amène de l’énergie et qui patine bien. Je tente simplement de jouer mon jeu, qui est d’écouler des pénalités, gagner des mises en jeu et marquer de temps en temps. »

En 672 rencontres en saison régulière avec les Bruins de Boston, les Islanders de New York, le Lightning de Tampa Bay, les Ducks d'Anaheim, les Sénateurs d'Ottawa et les Kings, Thompson a totalisé 134 points (57 buts, 77 aides).

Originaire d'Anchorage, il a ajouté 18 points (7 buts, 11 aides) en 62 parties de séries éliminatoires en carrière. Thompson a été le choix de sixième tour de Boston (183e au total) en 2003.

Nate Thompson? Pourquoi!?

« Je pense qu’ils (le Canadien) ont un bon groupe de jeunes joueurs et de joueurs plus matures. Ils ont un peu de tout. On ne s’attendait pas à ce qu’ils réussissent ce qu’ils ont réussi cette saison, mais si on jette un coup d’œil à leur formation et les joueurs qu’ils ont sous la main, je ne pense pas que c’est si surprenant. Et il y a un coach comme Claude Julien qui fait du bon travail. Sa feuille de route parle par elle-même. Je vais tâcher de m’intégrer et juste faire mon travail. »

L'arrivée de Thompson signifie également que le Tricolore compte 24 joueurs dans sa formation, un de plus que le maximum permis. Le directeur général Marc Bergevin devra donc soumettre un joueur au ballottage dans le but de le rétrograder au sein du Rocket ou procéder à un autre échange afin de se conformer aux règles du circuit.

Nate Thompson au CH, Dale Weise aux anges
Pourquoi de la profondeur de 34 ans?
Transaction 2019 : Est-ce vraiment une impression de déjà vu?