Mondial Junior : le Canada a remporté son premier match du Mondial junior contre la Lettonie

Le Canada triomphe face à des Lettons coriaces

Mondial Junior mercredi, 10 août 2022. 20:34

Lettonie 2 - Canada 5 1:53

Nicolas Landry

EDMONTON – Les joueurs d’Équipe Canada s’étaient promis de ne pas prendre la Lettonie à la légère. « Il faut tout de suite avoir la mentalité qu’on joue contre des bons clubs », a expliqué Joshua Roy après ce qui s’est avéré être un premier test plus compliqué que prévu en lever du rideau du Mondial junior.

La visualisation des Canadiens a presque pris des airs de prophétie sur la glace du Rogers Place mercredi soir. Devant des gradins dégarnis, les favoris locaux ont peiné à se distancer d’un adversaire largement plus faible sur papier et ont finalement signé une victoire de 5-2.

Avant même de parler de la prestation de ses hommes, l’entraîneur-chef Dave Cameron s’est d’ailleurs empressé de lever son chapeau à ses adversaires après la rencontre.

« Il ont offert une solide prestation collective. Ils n’ont pas triché défensivement et leur gardien a fait des arrêts difficiles. Un entraîneur ne se dira jamais entièrement satisfait après un match, mais considérant la période de l’année dans laquelle on se trouve et le fait que le tournoi ne fait que commencer, on va la prendre. »

« Ils forment une bonne équipe, a aussi souligné Connor Bedard. Ils ne lâchaient rien, ils jouaient intelligemment. On savait que ça ne serait pas facile. »

ÉCJ veut se servir du 1er match pour s'améliorer

Bedard (1-1) et Mason McTavish (0-2) ont complété la rencontre avec deux points chacun. Lukas Cormier et William Dufour ont été les représentants de la LHJMQ à participer au pointage. Olen Zellweger et Ridley Grieg ont été les autres buteurs des vainqueurs.

« On avait vu contre la Finlande hier, ils avaient donné une bonne opposition et c’est ce qu’ils ont fait encore aujourd’hui, a dit Dufour. C’est une bonne équipe de hockey et ils nous ont quand même donné du fil à retordre, c’est sûr, mais on a mieux joué qu’eux et on a capitalisé sur nos grosses chances de marquer. On sort de là avec la victoire, c’est tout ce qu’on voulait. »

Une foule annoncée de 2779 spectateurs coloraient les gradins du domicile des Oilers pour ce match inaugural de l’équipe hôtesse. Dans un début de match plutôt morne, Bedard a mis un peu de vie dans la place en ouvrant son compteur à la huitième minute. Après avoir hérité de la rondelle en zone centrale, la jeune sensation canadienne a utilisé l’espace entre les deux défenseurs qu’il défiait pour laisser partir un tir des poignets comme il en a le secret.

Bedard reprenait ainsi où il avait laissé lorsque la première mouture du tournoi a été annulée en décembre. Il avait alors marqué les esprits en inscrivant quatre buts dans une victoire sans appel contre l’Autriche.

Avant la fin de la première période, les Lettons ont créé l’égalité. Sur une descente à 2-contre-2, Rainers Darzins a bifurqué sur sa gauche et a déjoué Sebastian Cossa d’un tir haut du côté du bloqueur. La colonne des tirs avait beau donner un avantage de 17-3 aux Canadiens après 20 minutes de jeu, les négligés n’allaient pas se laisser marcher sur les pieds pour autant.

L’Unifolié s’est vu octroyer un premier avantage numérique au début de la deuxième période, mais ce sont les fautifs qui se sont avérés être les plus menaçants durant cette fenêtre. Kent Johnson a failli pousser une remise de son gardien dans le fond de son but, puis Raimond Vitlins s’est fait fermer la porte au nez sur une échappée.

« Pendant un certain moment, je crois on s’est un peu trop assis sur nos lauriers à 5-contre-5, n’a pas caché Cameron. On a cru que ça serait facile et ça a affecté jusqu’à notre avantage numérique. »

Éventuellement, le quart-arrière des deux vagues du jeu de puissance canadien ont contribué à mettre les favoris en avant. Le Néo-Brunswickois Cormier a d’abord touché les cordages d’un tir voilé, un but sur lequel Joshua Roy a récolté son premier point du tournoi. Zellweger l’a imité sur une proposition similaire cinq minutes plus tard.

Ce doublé sur les unités spéciales a semblé abattre pendant un instant les persévérants Lettons. Greig a fait 4-1 avant la fin de l’engagement médian en poussant d’une seule main la rondelle entre les jambières du gardien Patriks Berzins sur une échappée.

Quatre pénalités mineures décernées au Canada en troisième période ont toutefois ramené les hommes en bourgogne dans le coup. Ils ont réduit l’écart sur un plomb de Bogdans Hodass et ont contrôlé l’essentiel de l’action jusqu’à ce que Dufour ne tue leurs rêves de remontée avec environ cinq minutes à écouler au cadran.

Inséré dans la formation en matinée après avoir passé les jours précédents dans un rôle de réserviste, l’espoir du Canadien Riley Kidney a terminé le match avec seulement six présences sur la patinoire et un temps d’utilisation de 4:26. Il a néanmoins trouvé le moyen d’obtenir une bonne chance de marquer sur une belle passe de Nathan Gaucher en troisième période.

Le Canada disputera son deuxième match de la ronde préliminaire jeudi contre la Slovaquie. 

Connor Bedard! Qui d'autres?!
Cormier fait payer l'indiscipline de la Lettonie
Zellweger trouve le chemin dans la circulation
Greig n'a besoin que d'un seul bras
Dufour marque son 1er de la compétition
La Lettonie surprend Cossa, c'est 1-1!
Les Lettons n'ont besoin que de 4 secondes!

 

Du même Auteur

Sympatico Recommande

RDS sur facebook