L'espoir du Canadien de Montréal Jan Mysak a récolté un but et une passe dans un gain de la Tchéquie 5-4 sur la Slovaquie en lever de rideau du championnat mondial de hockey junior à Edmonton, mardi.

La Tchéquie a comblé un retard de deux buts pour se sauver avec le premier match grâce à un but en fin de partie.

Tchéquie 5 - Slovaquie 4

Servac Petrovsky et Matej Kaslik ont touché la cible en première période pour la Slovaquie, mais la Tchéquie a riposté de brillante façon en deuxième avec une poussée de trois buts pour renverser la tendance.

Martin Rysavy, Michal Gut, sur une passe de Mysak, et Matyas Sapovaliv ont marqué pour la Tchéquie.

Mysak a marqué son premier du tournoi en troisième pour donner deux buts d'avance aux siens.

La Slovaquie n'a toutefois pas baissé les bras en créant l'égalité grâce aux filets de Rayen Petrovicky et le deuxième du match de Kaslik.  C'était 4-4.

C'est finalement le but de Gabriel Szturc qui a fait la différence dans la victoire avec moins de deux minutes à faire.

Domination américaine contre l'Allemagne

Les États-Unis ont dominé l'Allemagne en fin de soirée dans une victoire de 5-1 pour ouvrir leur tournoi. La troupe américaine a décoché un impressionnant total de 50 tirs au but, contre seulement 11 pour les Allemands.

Les Américains ont ouvert la marque en milieu de premier engagement grâce à un but du défenseur Luke Hughes. Il a d'ailleurs terminé la rencontre avec deux points grâce à une mention d'aide un peu plus tard.

Puis, le 3e choix du dernier repêchage Logan Cooley s'est distingué avant la fin de la première période en touchant la cible pour doubler l'avance des États-Unis.

Les États-Unis sont rapidement revenus à la charge en période médiane avec deux buts dans les deux premières minutes de jeu. Landon Slaggert a d'abord inscrit le troisième but des États-Unis, puis Red Savage a marqué 36 secondes plus tard pour augmenter la priorité des Américains à quatre buts.

Riley Duran a aussi marqué en deuxième période pour les États-Unis.

Joshua Samanski a inscrit le seul but de l'Allemagne en troisième période.

Thomas Bordeleau a été blanchi de la feuille de pointage.

Les États-Unis reprendront l'action mercredi contre la Suisse.

Raty, Hirvonen et Kemell font la loi

Portée par Aatu Raty, Roni Hirvonen et Joakim Kemell, la Finlande a de son côté amorcé son tournoi en force avec une victoire de 6-1 contre la Lettonie en début de soirée.

Kemell et Raty ont chacun terminé le match avec quatre points, alors qu'Hirvonen a amassé un but et deux aides dans la victoire.

La Finlande a frappé pour la première fois en milieu de première période lorsque Kemell, choix de première ronde des Predators cette année, à touché la cible deux fois en moins de trois minutes. Hirvonen s'est fait complice à chaque occasion.

Puis en période médiane, Brad Lambert et Hirvonen ont fait vibrer les cordages pour augmenter la priorité des Finlandais à quatre buts avec vingt minutes à jouer.

Raty et Kasper Puutio ont marqué en troisième période pour la Finlande, alors que Klavs Veinbergs a inscrit l'unique but de la Lettonie dans le match.

Les espoirs des Canadiens Oliver Kapanen et Petteri Nurmi, de la Finlande, n'ont pas noirci la feuille de pointage.

La Lettonie sera le premier adversaire du Canada mercredi. De son côté, la Finlande va renouer avec l'action jeudi contre la Tchéquie.