Les Maple Leafs de Toronto ont conclu le dossier « Auston Matthews » sans attendre en accordant un contrat de cinq saisons pour une moyenne de 11,634 M$ par saison.

L'entente est d'une valeur totale de 58,17 M$ et liera Matthews aux Maple Leafs jusqu'à la saison 2023-24.

Le premier choix au total du repêchage de 2016 brille depuis son entrée dans la LNH avec 97 buts et 178 points en 182 matchs dans l'uniforme torontois.

« Nous comprenons les contraintes salariales auxquelles nous devons faire face, qui sont les mêmes pour chacune des équipes de la ligue, a déclaré Matthews. Nous avons discuté de toutes sortes de possibilités, qui allaient de trois à huit ans. Nous avons décidé de régler pour cinq. Je pense que les deux parties, sont, évidemment, contentes.

« Pour ma part, je suis heureux que ce soit derrière moi. »

Le contrat de Matthews n'est donc pas aussi lucratif que celui signé par Connor McDavid l'an dernier. Le capitaine des Oilers a pour sa part paraphé une entente de huit ans pour une moyenne salariale de 12,5 M$.

L'an prochain, Matthews touchera le deuxième plus important salaire de la LNH, devant son coéquipier John Tavares et le défenseur des Kings de Los Angeles Drew Doughty (11 millions $).

Si la carrière de l'Américain né en Arizona poursuit son développement, Matthews sera en mesure de négocier une attente possiblement encore plus lucrative dès ses 26 ans.

Celui qui a été nommé la recrue par excellence du circuit à sa première campagne a représenté les Leafs au match des étoiles à ses trois saisons dans la LNH.

Le directeur général des Maple Leafs Kyle Dubas pourra maintenant s'attarder au dossier de Mitch Marner qui doit également signer une nouvelle entente. Plus tôt cette année, Dubas a également sécurisé les services de William Nylander pour une période de six saisons.

Avec Tavares, Matthews et Nylander, les Leafs se sont engagés à verser 177 millions $ en salaires.

Selon Capfriendly.com, la majeure partie du contrat de Matthews est constituée de bonis de signature. Il ne touchera que 700 000 et 750 000 $ en salaire, mais des bonis de signature de 15,2 millions $ pour les deux premières campagnes), 9,7 millions $ pour la troisième, et de 7,2 millions $ pour les deux dernières.

Tavares a aussi décidé d'y aller avec un contrat structuré de la même façon, lui qui ne touche que 650 000 $ en salaire cette saison.Près de 71 millions $ de son nouveau pacte lui seront versés en bonis de signature.

En plus de Marner, les attaquants Kasperi Kapanen et Andreas Johnsson pourraient devenir joueurs autonomes avec compensation cet été, tandis que le défenseur Jake Gardiner profitera de l'autonomie complète s'il ne signe pas un nouveau contrat d'ici le 1er juillet.

Les Maple Leafs sont présentement au 2e rang de la division Atlantique avec 67 points, deux devant le Canadien.

Auston Matthews : un contrat intéressant pour les 2 parties
Un dossier prioritaire à régler chez les Leafs