NOUVELLE-ORLÉANS - Les Saints de La Nouvelle-Orléans ont signé une huitième victoire consécutive en effaçant un retard de 15 points dans les six dernières minutes pour vaincre les Redskins de Washington 34-31 en prolongation, dimanche.

Mark Ingram a couronné une performance de 131 verges au sol en réussissant des courses de 20 et de 31 verges pour mettre la table pour le placement victorieux de Wil Lutz, sur une distance de 28 verges.

« Nous sommes restés dans la course et les gars y ont cru, a déclaré l'entraîneuf-chef des Saints Sean Payton, qui semblait avoir de la difficulté à expliquer la dernière séquence endiablée du match. Il y a beaucoup de choses qui se sont passées en très peu de temps. »

Drew Brees a récolté 385 verges et il a lancé deux passes de touché. Il a été parfait en 11 tentatives de passe et il a amassé 164 verges et ses deux touchés lors des deux dernières possessions des Saints au quatrième quart. Il a d'abord rejoint Josh Hill pour un majeur et ensuite Alvin Kamara.

« Je lève mon chapeau à Brees. C'est ce qu'il fait. C'est ce que les grands quarts-arrière font. Mais en fin de compte, nous devons faire des jeux, a mentionné le demi de sûreté des Redskins D.J. Swearinger, qui a réalisé une interception face à Brees au premier quart. Nous n'avons pas fait notre travail comme il le faut. Nous avons été nos propres ennemis, c'est certain. »

Avec cette remontée, les Saints sont devenus la première équipe depuis la fusion entre la AFL et la NFL à remporter huit matchs d'affilée après avoir débuté la saison avec deux défaites.

« Nous n'avons pas disputé un match comme celui-ci depuis un moment et c'était super de voir l'équipe venir de l'arrière pour l'emporter, a stipulé Brees, dont l'équipe avait signé ses sept gains précédents de façon beaucoup plus convaincante. Nous sommes confiants et nous croyons que nous pouvons gagner des matchs de plusieurs façons. Nous avons le personnel pour le faire et la bonne attitude pour y arriver. »

Les Saints (8-2) ont orchestré leur dernière séquence offensive en stoppant Samaje Perine sur un troisième essai et une verge à franchir. Un premier essai aurait permis aux Redskins (4-6) d'écouler les deux dernières minutes du match.

Après que Kamara eut réussi le touché qui portait le pointage à 31-29 Redskins, il a semé l'hystérie au Superdome en créant l'égalité sur la tentative de converti de deux points des Saints.

Les Redskins s'étaient positionnés pour tenter un placement victorieux, mais le quart Kirk Cousins a écopé une pénalité pour avoir lancé le ballon loin d'un receveur alors qu'il était dans la pochette protectrice et il a été victime d'un sac pour mettre fin au quatrième quart.

Les Redskins ont eu le ballon en premier lors de la prolongation, mais la défensive des Saints n'a rien donné.

« Nous avions un surplus d'émotion et un surplus de confiance, a expliqué Jordan. Ç'a fait toute la différence. »

Cousins a lancé trois passes de touché et pour 322 verges. Il a complété 22 de ses 32 tentatives par la voie des airs.

Perine a porté le ballon à 23 reprises pour des gains de 117 verges, dont un touché d'une verge.

Les Redskins ont engrangé 456 verges, leur deuxième plus haut total de la saison, contre la défensive des Saints. Cette dernière n'avait pas accordé plus de 347 verges à une équipe lors de la séquence victorieuse des Saints.

Les Vikings signent une 6e victoire de suite
Sommaire

Latavius Murray a récolté 95 verges au sol et deux touchés, Adam Thielen a transformé un court attrapé en un touché de 65 verges et les Vikings du Minnesota ont dominé la meilleure attaque de la NFL pour l'emporter 24-7 contre les Rams de Los Angeles.

ContentId(3.1254400):NFL : Rams 7 - Vikings 24
bellmedia_rds.AxisVideo

Case Keenum a complété 27 de ses 38 passes pour des gains aériens de 280 verges. Il a guidé les Vikings (8-2) vers une sixième victoire consécutive, lors de ce duel entre deux formations qui mènent leur section.

« Je ne suis pas à mon meilleur, mais j'utilise une partie de mon esprit pour me concentrer sur autre chose, a avoué Keenum. Alors j'ai chassé les mauvaises pensées et je me suis présenté pour jouer mon match. »

Pour une autre semaine, Keenum a remis le cas de Teddy Bridgewater en veilleuse.

« Ce serait difficile de le retirer de sa position en ce moment, a affirmé l'entraîneur Mike Zimmer. J'entretiens toujours de grands espoirs pour Teddy, et beaucoup de choses se sont passées au cours de la présente saison, alors nous allons juste voir comment les choses vont évoluer. »

La défense des Vikings a amorcé la deuxième demie en forçant les Rams (7-3) à effectuer quatre dégagements. Les Rams avaient remporté leurs quatre dernières parties et ils avaient inscrit 144 points lors de cette séquence.

« Le football, c'est simple: tu alignes le joueur en face de toi, et tu le bats », a expliqué l'ailier défensif Everson Griffen, qui a effectué un retour au jeu après avoir subi une blessure au pied.

La défensive des Rams a été malmenée lors de la deuxième demie, allouant 288 verges. Keenum n'a pas été victime d'un sac du quart lors d'un sixième match cette saison. Thielen a d'ailleurs réussi à lui offrir la plus longue passe de touché de sa carrière lorsqu'il s'est défait du demi de coin des Rams Dominique Hatfield au quatrième quart.

Thielen a conclu l'affrontement avec six attrapés pour 123 verges et il a porté son total de verges à 916 cette saison. Le seul autre joueur de l'histoire des Vikings à avoir obtenu au moins 900 verges par la voie des airs lors des 10 premiers matchs était Randy Moss, qui a réussi l'exploit en 2000 et en 2003.

Le demi de sûreté des Vikings Anthony Harris, qui remplaçait Andrew Sendejo, a fait basculer la partie lorsqu'il a provoqué un échappé du receveur des Rams Cooper Kupp à la ligne de un des siens, au deuxième quart. À ce moment, les deux formations étaient à égalité 7-7.

Jared Goff, qui a remplacé Keenum comme quart numéro un des Rams l'an dernier, a réussi 22 de ses 37 tentatives pour des gains de 225 verges par la passe. Le porteur Todd Gurley II a amassé 37 verges en 15 courses et il a inscrit un majeur.

Les Packers blanchis au Lambeau Field
Sommaire

 Les Ravens de Baltimore ont provoqué cinq revirements et signé leur troisième jeu blanc de la saison, lorsqu'ils ont rossé les Packers de Green Bay 23-0.

ContentId(3.1254404):NFL : Ravens 23 - Packers 0
bellmedia_rds.AxisVideo

Les Ravens avaient accompli cet exploit pour la dernière fois à l'époque où leur défensive était menée par Ray Lewis, et ils avaient complété la saison avec quatre jeux blancs en route vers la conquête du Super Bowl en 2000.

Jimmy Smith, Eric Weddle et Marlon Humphrey ont tous réussi une interception pour les Ravens (5-5), qui dominaient déjà la ligue à ce chapitre à l'aube du week-end.

Leurs problèmes en attaque les ont toutefois empêchés de marquer un touché, jusqu'à ce que le quart Joe Flacco ne décoche une longue passe au-dessus de deux joueurs des Packers vers Mike Wallace, creusant l'écart à 13 points après seulement deux minutes de jeu au troisième quart. Flacco a complété 22 de ses 28 tentatives de passe et amassé 183 verges de gains, et il n'a commis qu'une interception.

Sa seule passe de touché du match s'est révélée suffisante contre les Packers, qui sont privés du quart étoile Aaron Rodgers, à l'écart du jeu en raison d'une fracture de la clavicule.

Les Packers avaient été blanchis pour la dernière fois 35-0 par les Patriots de la Nouvelle-Angleterre le 19 novembre 2006, après que Brett Favre eut quitté la rencontre en première demie en raison d'une blessure à un coude. Rodgers, qui disputait alors sa deuxième saison en carrière dans la NFL, avait alors été appelé en renfort.

Son remplaçant cette saison, Brett Hundley, n'a guère fait mieux.

Auclair en uniforme, mais pas utilisé
Sommaire

Ryan Fitzpatrick a récolté 275 verges de gains en plus de lancer deux passes de touché, Patrick Murray a réussi un botté de placement de 35 verges alors qu'il ne restait que quatre secondes à la rencontre et les Buccaneers de Tampa Bay ont battu les Dolphins de Miami 30-20.

ContentId(3.1254406):NFL : Buccaneers 30 - Dolphins 20
bellmedia_rds.AxisVideo

Les Buccaneers ont ainsi mis un terme à leur mauvaise séquence de six matchs sur la route.

Le Québécois Antony Auclair était en uniforme pour la première fois de sa jeune carrière pour les Bucs. Il n'a cependant pas été utilisé.

O.J. Howard et DeSean Jackson ont capté les passes de Fitzpatrick pour les visiteurs, qui ont pris les devants 17-0 au deuxième quart.

Les Dolphins (5-5) ont nivelé le pointage 20-20 grâce à une passe de touché de 61 verges de Matt Moore, captée par Kenny Stills alors qu'il ne restait que trois minutes à jouer. Fitzpatrick a calmement mené les Buccaneers à la ligne de 58 sur la séquence suivante et Murray a inscrit le placement qui a scellé la victoire.

Adarius Glanton a ajouté un majeur pour la formation de Tampa Bay (4-6), sur un échappé recouvré.

Jay Cutler a lancé trois interceptions lors de la première demie et n'a pas été en mesure de disputer le reste du match. Les Dolphins ont affirmé qu'il a été diagnostiqué avec une commotion cérébrale. Moore a réussi 17 de ses 28 passes pour des gains aériens de 282 verges et un touché en relève, mais les Dolphins n'ont pas réussi à surmonter les cinq revirements commis et les 17 pénalités, un record de concession.

Stills a capté sept passes sur une distance totale de 180 verges, et Jarvis Landry a réalisé six attrapés pour 95 verges de gains et un touché pour les Dolphins qui se sont inclinés lors de leurs quatre dernières rencontres, pour la première fois depuis 2013.

Les Lions et les Bears aux antipodes
Sommaire

Matthew Stafford a lancé deux passes de touché et pour 299 verges, Matt Prater a réussi un placement de 52 verges alors qu'il ne restait que 1:35 à jouer et les Lions de Detroit ont vaincu les Bears de Chicago 27-24.

ContentId(3.1254403):NFL : Lions 27 - Bears 24
bellmedia_rds.AxisVideo

Les Lions (6-4) ont pris les devants après que Tarik Cohen eut créé l'égalité pour les Bears (3-7) grâce à un touché sur une course de 15 verges.

Prater a effectué le botté de précision victorieux après que Stafford eut orchestré une séquence à l'attaque de 42 verges pour mener les Lions jusqu'à la ligne de 34 des Bears. Les Lions ont signé une troisième victoire consécutive quand le botteur des Bears Connor Barth a raté un placement de 46 verges dans les dernières secondes du duel.

Stafford a complété 21 de ses 31 passes. Marvin Jones fils a capté quatre ballons pour des gains de 85 verges et un touché.

DJ Hayden a récupéré un échappé pour un touché pour procurer aux Lions un septième touché sur un revirement cette saison, ce qui égalait un record d'équipe. Les Lions ont défait les Bears pour une huitième fois en neuf rencontres.

Les Bears ont perdu un troisième match de suite même si Jordan Howard a obtenu 125 verges au sol et un touché. Le quart Mitchell Trubisky s'est effondré après un bon début de partie, lançant une passe de touché et pour 179 verges.

Les Lions tiraient de l'arrière 10-0 au premier quart et 17-7 au deuxième quart avant de revenir en force avant la fin de la demie. Ils ont d'ailleurs réussi deux touchés avant de rentrer au vestiaire avec une avance de 21-17.

Une 10e défaite pour les Browns
Sommaire

Blake Bortles a lancé une passe de touché, le secondeur Telvin Smith a récupéré un échappé pour un touché et les Jaguars de Jacksonville ont signé une quatrième victoire de suite en battant les Browns de Cleveland 19-7.

ContentId(3.1254414):NFL : Jaguars 19 - Browns 7
bellmedia_rds.AxisVideo

La défensive des Jaguars, la meilleure de la NFL, a provoqué cinq revirements, dont deux dans les deux dernières minutes du match. L'équipe est maintenant seule au premier rang de la section Sud de l'Association Américaine.

Les Jaguars (7-3) se sont donné une avance de 10-0 et ils ont laissé leur défensive faire le travail. Elle a réussi deux interceptions aux dépens du quart recrue DeShone Kizer et elle a ajouté cinq sacs.

Les espoirs des Browns se sont envolés quand Yannick Ngakoue a réussi un sac du quart et il a fait perdre le ballon à Kizer dans la zone des buts, où Smith a récupéré l'objet. Plus tôt dans la rencontre, Ngakoue et Calais Campbell ont réalisé un sac contre Kizer, qui a perdu le ballon aux profits de Dante Fowler.

Grâce à cette victoire, les Jaguars mènent leur section après 10 matchs pour une première fois depuis 1999, lorsqu'ils occupaient le premier rang de la section Centrale en vertu d'un dossier de 9-1.

Josh Lambo a réussi deux placements pour les Jaguars, qui ont limité à sept points ou moins six adversaires cette saison. Ils ont également connu leur plus longue série de victoires depuis 2007.

Du côté des Browns, ils ont porté à 1-25 leur fiche sous la tutelle de Hue Jackson et à 4-43 leur dossier depuis le 30 novembre 2014. Il s'agit de la pire séquence de 47 matchs de l'histoire de la NFL.

Malgré l'absence de deux joueurs de ligne offensive, le porteur des Jaguars Leonard Fournette a amassé 111 verges en 28 courses.

Foreman mène la charge, puis tombe au combat
Sommaire

Le porteur recrue D'Onta Foreman a amassé 65 verges au sol et deux touchés au quatrième quart avant de quitter la rencontre, mais il a tout de même aidé les Texans de Houston à mettre fin à une série de trois revers en défaisant les Cardinals de l'Arizona 31-21.

ContentId(3.1254405):LCF : Cardinals 21 - Texans 31
bellmedia_rds.AxisVideo

Les Texans (4-6) ont pris les devants quand Foreman a inscrit son premier majeur en carrière à la suite d'une course de trois verges en début de quatrième quart. Les Cardinals (4-6) ont été arrêtés lors d'un quatrième essai et Foreman a réussi un touché de 34 verges dès le jeu suivant pour donner une avance de 31-21 aux siens.

Foreman s'est cependant blessé sur le jeu, en tombant dans la zone des buts. Il semblait en douleur et il s'est empressé de saisir sa cheville. Il a quitté le match à bord d'une voiturette.

Le quart des Cardinals Blaine Gabbert a obtenu 257 verges et trois touchés à son premier départ de la saison, alors que Drew Stanton est blessé et que le numéro un Carson Palmer est à l'écart du jeu pour le reste de la saison. Gabbert a toutefois été victime de trois interceptions au quatrième quart.

Malgré deux revirements, le quart des Texans Tom Savage, qui a perdu six ballons et a lancé trois interceptions en quatre départs cette saison, a complété 22 de ses 32 tentatives pour des gains aériens de 230 verges. Savage a lancé deux passes de touché. Il s'agissait de son troisième départ depuis la blessure à Deshaun Watson.

La recrue Ricky Seals-Jones, qui n'avait pas réussi un seul attrapé avant le match, a amassé 54 verges et deux touchés pour les Cardinals. Seals-Jones a inscrit son deuxième touché lorsqu'il a capté une passe de 28 verges pour donner les devants 21-17 à son équipe au troisième quart.

Le receveur des Cardinals Larry Fitzgerald a dépassé Tony Gonzalez (15 127) pour le cinquième rang de l'histoire de la NFL au chapitre des verges amassées. Il en totalise 15 157 à la suite d'une performance de 91 verges.